Publié dans Politique

Fonds Alana Cutland - Les villageois d’Anjajavy bénéficiaires

Publié le lundi, 14 octobre 2019

A la mémoire de Alana Cutland, ses parents ont décidé de créer un fonds portant son nom afin d’aider les jeunes étudiants et les villageois d’Anjajavy. Alana Cutland était cette étudiante anglaise de 19 ans qui a trouvé la mort après avoir sauté d’un avion en vol, le 25 juillet dernier du côté d’Anjajavy. Elle venait d’arriver
dans le but d’y effectuer des recherches dans le domaine des sciences. Après un séjour de quelques jours, elle était déprimée et ses parents ont décidé de la rapatrier dare-dare en demandant à une compatriote de l’accompagner. Mais personne n’est en mesure d’expliquer jusqu’à maintenant la raison pour laquelle Alana Cutland s’est jetée dans le vide quelques minutes après le décollage de l’avion léger à destination de Mahajanga. Son corps n’a été retrouvé que le 6 août dernier grâce à la collaboration entre les villageois et la Gendarmerie nationale. 

« Le fait que les villageois quittent leurs fermes et passent 10 jours à la recherche d'Alana était extrêmement généreux », a déclaré le père de la défunte étudiante pour expliquer son choix et celui de son épouse de venir en aide à la population locale à travers ce fonds. Une partie de la somme collectée servira à aider une école du village où son corps a été retrouvé, ont détaillé les parents à la présentation de ce projet au Robinson Collège, là où leur fille étudiait. En plus, la famille envisageait de travailler avec une fondation caritative pour acheter immédiatement des équipements indispensables à l'école du village et y construire une nouvelle salle de classe. « C’est sûr que le fonds réalisera beaucoup de choses à Madagascar et à Cambridge », ajoute le père d’Alana Cutland. Il s’est dit agréablement surpris par la générosité de chacun à répondre favorablement à l’appel de la famille. En quelques jours, le fonds a recueilli 25.000£ (115 millions Ar) par le biais d’un financement participatif. A part les villageois d’Anjajavy, des étudiants du Robinson Collège tireront aussi profit de ce fonds. Une bourse sera en effet octroyée aux étudiants de premier cycle
qui entreprendront des recherches dans le domaine scientifique.
La Rédaction

Fil infos

  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90

La Une

Editorial

  • Face-à-face mitigé
    La Session ordinaire des deux Chambres du Parlement bat son plein. Comme le stipule le texte fondamental, la première session se consacre essentiellement à l’examen et à l’adoption de la Loi de finances rectificative (LFR) de l’exercice budgétaire en cours et aux présentations des rapports d’activité de l’Exécutif devant le Parlement avec en toile de fond dominant le traditionnel face-à-face qui, au fil du temps, se transforme en « bras de fer » mettant aux prises élus du peuple et membres du Gouvernement.  

A bout portant

AutoDiff