Publié dans Politique

Campagne électorale - Naina Andriantsitohaina à la rencontre des étudiants

Publié le mercredi, 06 novembre 2019

Deuxième jour de campagne. Le candidat à l’élection communale à Antananarivo Naina Andriantsitohaina a pu s’exprimer hier devant de nombreux étudiants à l’occasion d’une conférence-débat organisée à l’Institut d’études politiques par cet établissement universitaire. L’objectif de la séance a été essentiellement de permettre aux étudiants de mieux connaître le candidat et son programme. Le candidat numéro 4 sur le bulletin unique a présenté les grandes lignes de sa vision « Veliranon’Iarivo » pour développer Antananarivo.

Il a pu faire valoir sa position en matière de politique sociale, de politique publique ou de politique de développement. Lui de réaffirmer à cet égard la nécessité d’un changement de mentalité pour développer la Ville des Mille. Il a insisté notamment sur sa volonté de lutter contre la corruption et le respect des lois en vigueur.

Naina Andriantsitohaina prône par ailleurs un développement partant des Fokontany et une inclusivité pour faire avancer la Capitale.  En matière de politique publique, le candidat a insisté notamment sur la mise en place de nouveaux moyens de transport, de gestion des déchets, de cantine scolaire pour les écoliers du public, ainsi que la construction de logements sociaux. Des projets qui seront soutenus par une bonne gestion des finances de la Commune urbaine d’Antananarivo. Le prétendant à l’Hôtel de ville de réitérer à cet égard son souhait d’améliorer le recouvrement fiscal. Toujours dans ce domaine, il estime nécessaire de mener un recensement des Tananariviens. En matière de politique, Naina Andriantsitohaina a annoncé hier notamment qu’il n’a et n’aura « jamais » aucune intention de créer un parti politique.

Avant de participer à cette conférence, dans la matinée, il a visité quatre quartiers du quatrième Arrondissement, depuis Anosimahavelona jusqu’à Namontana en passant par Anosibe, pour écouter les doléances et demandes des populations locales. Des descentes aux cours desquelles il a notamment réitéré sa volonté de traduire ses paroles en acte et appelé les électeurs à venir massivement aux urnes le 27 novembre prochain.

La Rédaction

Fil infos

  • Restitution des îles malagasy l'océan Indien - L'Etat lance la mobilisation nationale
  • Confrontation de listes électorales - Le TIM se trompe de porte
  • Ambovombe Androy - Un candidat attaque la CENI
  • Haute Cour de Justice - Dix dossiers transmis à l’Assemblée nationale
  • Assainissement de la liste électorale - Une affaire de tout un chacun
  • Tension politique et santé publique - Mialy Rajoelina apporte fraîcheur et assurance
  • Parti HVM - Plus de raison d'être
  • Naina Andriantsitohaina - Acta non verba
  • Nantenaina Rakotonirina - Un maire rassembleur
  • Défaite du TIM dans la Capitale - Autopsie d’une débâcle annoncée

La Une

Editorial

  • Impunité parlementaire ?
    Les députés ont adopté, en séance plénière, une résolution pour la libération de leurs pairs Hasimpirenena Rasolomampionona, élu à Fandriana et Raveloson Ludovic élu à Mahabo, incarcérés pour des affaires qui les concernent personnellement. Suite à la recommandation de la Commission permanente chargée de l'examen des demandes de suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de liberté ou de la poursuite d'un député présidée par Rakotomalala Lucien, député élu à Morombe, les députés ont pris la résolution de libérer les deux élus. Le Bureau permanent est chargé de le transmettre à qui de droit. A charge pour le Gouvernement et la Justice de prendre leurs dispositions. Evidemment, le comportement pour le moins corporatiste crée des vagues.  

A bout portant

AutoDiff