Publié dans Politique

Traite de femmes malagasy en Chine - 6 Chinois dont la présumée commanditaire arrêtés dans un hôtel à Ivato

Publié le dimanche, 05 janvier 2020

Les éléments du Service central des enquêtes spécialisées (SCES) de la Police, ont interpellé 5 ressortissants chinois dont une femme pour trafic de femmes malagasy vers la Chine. Ces arrestations remontent vendredi dernier dans un hôtel sis à Ivato. Tout a démarré en mois de décembre 2019 lorsque la Police était renseignée sur les agissements d'une inconnue, de nationalité chinoise. Elle serait une entremetteuse à la recherche de femmes malagasy en vue de les marier à des Chinois.

 

L'investigation policière a permis de savoir que cette Chinoise aurait fait parvenir au pays ses compatriotes mâles puis les loger dans un grand hôtel à Ivato. Durant leur séjour sur place, ces Chinois y ont pu faire la rencontre de plus d'une vingtaine de femmes du pays. Trois de ces Chinois ont pu se marier avec ces dernières et les noces se sont déroulées en décembre 2019.

Le matin du 4 janvier dernier, la Police s'est mobilisée et a perquisitionné les chambres louées par les Chinois. C'était dans ces circonstances que 6 Chinois mais aussi 4 femmes y ont été surpris. Si trois des premiers, comme nous l'avons mentionné plus haut, ont eu leurs femmes, trois autres seraient toujours à la recherche de « l'âme sœur » locale.

La poursuite de l'enquête a révélé que le but du mariage est simple : faciliter les moyens pour que ces femmes du pays puissent arriver en Chine où d'autres situations pas très réjouissantes risquent de les attendre encore.

Notons que les Chinois auraient payé plus de 20 millions d'ariary par personne vis-à-vis de leur compatriote, la présumée entremetteuse. Enfin, Ils s'apprêtaient à prendre un vol à destination de la Chine lorsque la Police les a arrêtés.

Franck R.

Fil infos

  • 29 mars 1947 - Une sobre commémoration au mausolée !
  • Détection rapide du COVID-19 - L’Institut Pasteur va former les biologistes malagasy
  • Lutte contre la propagation du virus - « Toutes donations sont les bienvenues »
  • Coronavirus - Les numéros verts à utiliser à bon escient
  • Mesures de confinement - L’Etat durcit le ton !
  • Pandémie de Covid-19 - Des actes citoyens suspendus
  • Crédit bancaire - Un moratoire établi pour le remboursement
  • Le Président Rajoelina rassure les populations des Régions
  • Coronavirus - Ihanta Randriamandrato souhaite plus de victimes
  • Secteur privé - Les entreprises optent pour le congé obligatoire

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff