Publié dans Politique

Medias - Le grand Franck Raharison n'est plus

Publié le dimanche, 19 janvier 2020

C'est avec une grande consternation que le milieu de la presse malagasy a appris hier matin le décès d'un des illustres journalistes du pays. Il s'agit de Franck Raharison, fauché par la mort à l'âge de 70 ans à la suite d'une maladie qui l'a affaibli ces derniers mois. Signant ses articles sous le sigle de F.R., Franck Raharison, c'est presque plus de trois décennies dans le milieu du journalisme malagasy. Déjà en France, des articles signés par lui paraissaient dans le journal français « Le Monde », dans les années 80.

 

Dès son retour au pays, Franck Raharison intégrait la rédaction de Madagascar- Matin et ce sous la direction de Jacob Andriambelo. A l'issue de la fin de ce seul quotidien de l'époque, Franck Raharison avec quelques journalistes du défunt journal, figure parmi les premiers membres de la rédaction de Madagascar -Tribune en 1988. F.R. assurait la rubrique politique de ce nouveau quotidien tout comme chez « Madagascar Matin » auparavant. Ses écrits sur le début de la fin du régime de Didier Ratsiraka éclairaient  les lecteurs, notamment les moins jeunes, sur la vie politique à Madagascar. Pendant 15 bonnes années, il offrait ses services et imprégnait son style journalistique dans  les colonnes de « Madagascar -Tribune » avant de le quitter pour fonder son propre journal avec ses amis journalistes. 2003, c'est la naissance de La « Gazette de la Grande île »  dont Franck Raharison en était le fondateur avec Lola Rasoamaharo, Salomon Ravelontsalama, Adelson Razafy, James Ramarosaona et feu Patrick Andrianjafy. Par des mots simples, agressifs des fois et à la portée de tous, Franck Raharison était l'éditorialiste attitré de « la Gazette de la Grande île » et le préféré des lecteurs.

De la maladie qui le minait, Franck Raharison est apparu ces dernières années très affaibli d'où sa décision de prendre sa retraite depuis peu. Et dans la nuit de samedi, il vient de signer son ultime article en quittant ce bas monde pour l'au-delà. La rédaction du journal « La Vérité » présente ses sincères condoléances à la famille du défunt et à ses collaborateurs de « La Gazette de la Grande île ». F.R. comme Fin de la Route pour ce grand journaliste qu'a connu le milieu de la presse nationale.

La rédaction

Fil infos

  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Nouveaux centres de traitement Covid-19 - « Il n'y a rien à craindre », selon le ministère de l'Intérieur
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !

La Une

Editorial

  • CVO, qu'on se le dise !
    Des voix s'élèvent en Côte d'Ivoire, pays de l'Afrique occidentale, région subsaharienne, pour dénoncer l'efficacité du Covid-Organics (CVO) tout en balançant des propos injurieux, frisant la calomnie, à l'endroit du Chef de l'Etat malagasy Rajoelina Andry Nirina.  

A bout portant

AutoDiff