Publié dans Politique

Le Président Rajoelina rassure les populations des Régions

Publié le jeudi, 26 mars 2020

Une deuxième vague de matériels médicaux est arrivée dans la Grande île dans la soirée d’hier. L’annonce a été faite par le Président de la République Andry Rajoelina hier, au cours de son allocution télévisée quotidienne sur la télévision nationale malagasy. Une manière pour lui de rasséréner les populations des Régions face à la pandémie de coronavirus. Cette deuxième vague d’intrants médicaux, dont le contenu n’a pas pour l’heure été révélé, sera dispatchée dans les régions où se situent des passagers ayant débarqué dernièrement dans la Grande île, notamment à Nosy-Be, Sambava, Toamasina, Antsirabe, Mahajanga, Morondava, Toliara ou encore Taolagnaro. L’avion transportant ces intrants décollera dès ce jour, précise le Chef de l’Etat.  Ce dernier précise ainsi que tous les passagers des vols arrivés au pays depuis ces deux dernières semaines, subiront deux tests de dépistage, durant la période d’incubation de 14 jours du virus, soit jusqu’au 3 avril prochain.

Il rappelle qu’une évaluation de la situation de la lutte contre le coronavirus sera effectuée le 4 avril. Aux habitants des Régions, le Président de la République affirme par ailleurs que les identités de toutes les personnes ayant débarqué dans le pays et parties en dehors de la Capitale sont connues et que des agents de santé sont entrés en contact avec toutes ces personnes.  Des avis de recherche ont été lancés contre ceux qui  sont encore introuvables, précise-t-il. Les dépistages de ces personnes ont été faits et se sont avérés négatifs, rassure le Chef de l’Etat. Il appelle ainsi tout un chacun à faire preuve de concession en attendant la fin des restrictions dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire dans le pays. Il ne reste plus que 9 jours, rassure Andry Rajoelina. Notons qu’une première vague de matériels médicaux est arrivée à Ivato dans la nuit du 25 mars dernier. Ces matériels sont des dons de la Fondation chinoise Jack Ma et sont composés notamment de 100 000 masques et de 20 000 kits de test rapide. Ces derniers serviront en priorité à dépister les passagers des vols arrivés au pays depuis le 14 mars. 

La Rédaction

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff