Publié dans Société

Covid-19 - La phase ascendante se poursuivra en juillet

Publié le mercredi, 03 juin 2020

Si les nouvelles contaminations diminuent progressivement dans les premiers pays foyers du Covid-19, à Madagascar, la situation sanitaire tend vers une tendance haussière des porteurs du virus. Selon le Dr Solofoniaina Armand Rafalimanantsoa, directeur de veille sanitaire, de surveillance épidémiologique et de riposte (DVSSER) auprès du ministère de la Santé publique, nous connaîtrons toujours une phase ascendante de la pandémie, probablement même au mois prochain. « Compte tenu du nombre de contaminations qui monte en flèche, c'est-à-dire l'identification de plusieurs nouveaux cas confirmés, le pays restera en phase ascendante au mois de juillet. Les personnes qui contractent le coronavirus vont se multiplier considérablement », souligne-t-il.

 

Particulièrement dans la ville de Toamasina, actuellement épicentre du Covid-19, une vingtaine de contacts étroits sont identifiés par jour suite aux investigations autour d'un cas positif. Et le taux de positivité pourrait se révéler à 100 % si les cas suspects sont des contacts permanents, à savoir les membres d'une famille.  En moyenne, 70 personnes y passent un test PCR dont les prélèvements parviennent impérativement au niveau des laboratoires d'analyse après trois jours. Et normalement, les résultats ne s'obtiennent qu'après 48 heures.

63 nouveaux cas confirmés en une journée

Le chiffre annoncé hier par le Professeur Vololontiana détient le record pour 10 heures de temps d'analyses en laboratoire depuis que le coronavirus sévit à Madagascar. Sur 289 prélèvements effectués mardi dernier par l'Institut Pasteur de Madagascar et le Centre d'infectiologie Charles Mérieux, 63 sont positifs au coronavirus dont 33 nouveaux cas localisés à Toamasina et 14 autres ayant passé le test PCR au triage du Centre hospitalier universitaire de Befelatanana. Moramanga a également recensé 5 autres personnes infectées, hormis les 43 cas déjà recensés, tandis que 2 individus ont contracté le virus à  Manjakandriana. Les quartiers de  Vontovorona,  Anosiavaratra, Ampanefy et Alakamisy- Fenoarivo comptent respectivement un cas confirmé. Quant à la ville d'Antananarivo, 3 habitants ont été déclarés positifs.

Sur les 12 192 tests PCR réalisés par nos trois laboratoires d'analyse, Madagascar comptabilise 908 cas positifs depuis le 19 mars dernier. Au total, 192 personnes ont rempli les critères de guérison et sont sortis des hôpitaux, ce qui donne un taux de rémission à 21,47 %. 9 des 707 cas positifs, répartis dans des centres de prise en charge, présentent malencontreusement des formes symptomatiques graves.

Par ailleurs, selon une source sûre, 12 personnes testées positives ont été identifiées à Alakamisy-Fenoarivo et auraient été amenées d'urgence au Centre hospitalier  universitaire (CHU) d'Andohatepanaka, hier en début de soirée. L'une d'entre elles serait un bébé de 6 mois, ce qui en ferait le plus jeune infecté depuis le début de la pandémie à Madagascar. Il aurait été admis au CHU Mère-Enfant à Ambohimiandra, accompagné de ses parents.

K.R.

Fil infos

  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !
  • Reconfinement d’Analamanga - Une décision à ne pas prendre à la légère

La Une

Editorial

  • CVO, qu'on se le dise !
    Des voix s'élèvent en Côte d'Ivoire, pays de l'Afrique occidentale, région subsaharienne, pour dénoncer l'efficacité du Covid-Organics (CVO) tout en balançant des propos injurieux, frisant la calomnie, à l'endroit du Chef de l'Etat malagasy Rajoelina Andry Nirina.  

A bout portant

AutoDiff