Publié dans Société

Anosizato - 3 présumés dealers arrêtés avec 180kg de chanvre

Publié le lundi, 15 juillet 2019

Samedi dernier, des éléments de la brigade des stupéfiants de la police ont arrêté 3 personnes âgées entre 25 et 46 ans pour trafic de chanvre. Depuis le 4 juillet, les limiers de ladite brigade furent informés sur les agissements suspects de présumés trafiquants à Anosizato. Lors de leur descente sur les lieux, ils ont repéré un suspect débouler d’une ruelle et qui était flanqué d’un sac à dos noir.

 

Commençait alors une période de surveillance et de prise en filature du suspect. La Police ne l’a arrêté que le 13 juillet dernier à Ambodirano, Avarabohitra Itaosy. Lors de son arrestation, il était en possession de 1,8kg de drogue. Son audition a facilité la tâche des enquêteurs pour arrêter deux autres complices supposés à Anosizato.

Une perquisition chez les personnes concernées a débouché sur la découverte de 180kg de ces substances narcotiques. L’on apprend aussi que le jeune dealer au sac à dos noir revend la came pour 45000 ariary le sachet et il l’écoule à Itaosy. Quant au commanditaire supposé du trafic, il serait domicilié à Tandronkomby Anosizato. D’autres éventuels complices sont encore recherchés.

Franck Roland

 

Fil infos

  • Les rues de la Capitale - Tout est à refaire
  • Libération « LEVA », fuite de Raoul Rabekoto Arizaka - Ô corruption, suspends ton… envol !
  • Parlement - Session extraordinaire à partir du 4 mars 2020
  • Rapport public du Tribunal financier d’Antananarivo - Un comptable de la CUA débiteur de 39 millions d’ariary
  • Cavale rocambolesque - Raoul Rabekoto Arizaka en fuite à l'étranger
  • Développement à grande vitesse - La mentalité encore à la traîne !
  • HVM - De mauvais élèves donneurs de leçons
  • Restitution des îles éparses - La position de Madagascar reste inchangée
  • Montée des eaux de la Sisaony - Avis de menace de danger dans la plaine de Tana
  • Président Andry Rajoelina dans le Sud - Aides d'urgence et solutions durables contre le Kere

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff