Publié dans Société

Arnaques en tout genre - Un Malagasy et un Camerounais à Antanimora

Publié le mercredi, 24 juillet 2019

 Après leur arrestation par les policiers du 7ème Arrondissement, le 18 juillet dernier à Andohatapenaka, deux auteurs présumés d’arnaque, un Malagasy et un Camerounais, ont été placés provisoirement en détention à la prison d’Antanimora. Motifs : utilisation de faux billets de banque et escroquerie. L’un d’eux prétendait savoir fabriquer des faux billets de banque et était à la recherché de clients. Il a porté son choix sur des affairistes comme cibles.L’escroc propose à son interlocuteur que si celui- ci lui donne 3 millions d’ariary, il échangera cette somme contre des fausses coupures d’une valeur de 9 millions d’ariary. Pour mieux convaincre son vis-à-vis, l’arnaqueur feint de lui montrer un échantillon, un billet de 20 000 ariary. Informée sur cette situation, la Police a établi un plan afin d’arrêter le suspect. Un renseignement avance que celui-ci séjourne dans un hôtel sis à Andohatapenaka où les Forces de l’ordre se sont dépêchées sur les lieux. C’était dans ces circonstances que le suspect était surpris dans sa chambre d’hôtel. Dans la pièce, la Police a découvert différents objets comme des feuilles de papier, des bouteilles contenant des solutions suspectes et supposées servir à la fabrication des fausses coupures.


L’enquête a ensuite dévoilé la complicité d’un Camerounais dans ses sales activités. Ce dernier fut à son tour interpellé non loin du même hôtel lorsqu’il a mordu à l’hameçon.
Franck Roland

Fil infos

  • Stade « Barea » - Les nouvelles tribunes sur pied dans 5 mois
  • Abus de confiance - Ny Rado Rafalimanana devant le Parquet
  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte
  • Pédophilie - Un ex-membre du staff des Barea emprisonné !
  • Libération du député « Leva » - Des magistrats de Toliara au cœur d’une enquête
  • Corruption - Hausse des doléances contre les hauts fonctionnaires
  • Ny Rado Rafalimanana à Ambatondrazaka - La dernière filouterie
  • Ny Rado Rafalimanana - Pris en flagrant délit d'usurpation de titre
  • Rovan'Antananarivo - Réhabilitation assurée d'ici le 26 juin !
  • Député Razafindrazalia - Remise en liberté provisoire mais...

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff