Publié dans Société

Ambatondrazaka - Les dahalo arrivent en pleine nuit pour razzier

Publié le vendredi, 26 juillet 2019

Alors que les habitants de certaines communes des environs d’Ambatondrazaka ont cru que le cauchemar est fini, l’insécurité est revenue sur le devant de la scène dans cette ville principale du grenier du pays. Le soir du jeudi, six dahalo armés ont fait une incursion dans un village de la périphérie d’Ambatondrazaka. Des coups de feu ont été entendus, selon l’information. Après avoir semé la terreur chez quelques familles d’éleveurs locaux, les agresseurs s’étaient emparés de quelque 14 boeufs.

 

Mais l’alerte était donnée. Elle a mobilisé à la fois le fokonolona et les Forces de l’ordre. Ils ont organisé une battue, qui a abouti par la localisation des dahalo et du troupeau dans une zone située à quelques kilomètres du village. Là, les  poursuivants ont accroché les assaillants. Résultat : ces derniers ont rapidement lâché prise abandonnant ainsi sur place 8 zébus.

Depuis trois ans, ce genre d’incursion de dahalo, phénomène associé aux classiques attaques à main armée perpétrées par les gangs locaux ou venus d’autres regions de l’île, a poussé les autorités locales à  prendre des mesures. D’abord, l’adoption du régime du couvre-feu, les contrôles renforcés de la circulation de personnes et enfin l’implantation de contingents militaires dans la périphérie d’Ambatondrazaka. Mais cela semble ne pas pouvoir empêcher la resurgence du probleme d’insécurité.

F.R. 

Fil infos

  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche
  • Emeutes à Ambilobe - Le meurtrier multirécidiviste à Tsiafahy
  • Kere dans l’Androy - Appels de détresse de la population
  • Stade « Barea » - Les nouvelles tribunes sur pied dans 5 mois
  • Abus de confiance - Ny Rado Rafalimanana devant le Parquet
  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff