Publié dans Société

Amboditsiry - Un suspect éliminé pendant  son intrusion chez un particulier

Publié le dimanche, 18 août 2019

Un présumé bandit d’une trentaine d’années a été éliminé, non par les Forces de l’ordre mais par des riverains. Cela s’est produit lors de son intrusion dans l’enceinte du domicile d’un particulier vers minuit samedi dans le quartier d’Amboditsiry.  Selon un premier constat, des blessures occasionnées par un objet tranchant et qui ont été observées dans le dos de la victime, lui étaient donc fatales. L’intrus, lorsque le propriétaire a décelé sa présence dans sa cour, aurait vigoureusement réagi. Rapidement, les deux parties en étaient venues en main jusqu’à l’issue du combat, qui était finalement fatal au suspect.

 

En attendant une version officielle des Forces de l’ordre, qui n’étaient pas encore en mesure de confirmer, ni de donner des explications sur cette affaire, l’information reste encore confuse. Cependant, notre recoupement a permis de lever un coin de voile sur les circonstances  dramatiques ayant débouché sur l’exécution supposée du suspect par le propriétaire. « Après qu’il fut repéré par les locataires depuis leur maison, le suspect se serait caché dans la latrine se trouvant dans la cour, espérant tromper ainsi de vue les premiers. Mais ces derniers étaient déterminés à le retrouver et l’ont débusqué dans le Wc. Tout de suite, le ou les locataires ont voulu le lyncher mais l’intrus, dans un instinct de survie, a riposté. Un combat au corps à corps s’en était suivi au cours duquel le propriétaire a eu le dessus en portant ces coups fatals au suspect », a avancé l’information.

L’individu en question serait venu seul dans ce domicile. Il aurait cherché à y commettre un quelconque forfait mais il n’a donc pas eu le moyen de parvenir jusqu’au bout à son objectif ayant été rapidement repéré. Au cours de la même nuit, les agents du bureau municipal d’hygiène ou BMH a récupéré le corps après un constat de décès et l’ont transporté jusqu’à la morgue.  Informée, la Police a démarré une enquête et était également venue faire une constatation.

Franck R.

Fil infos

  • Tentative de déstabilisation du régime - Des politiciens profitent de la crise sanitaire
  • Covid-19 - La tisane CVO débarque au Moyen-Orient
  • Pandémie de coronavirus - Un millier de Malagasy coincés à l’étranger
  • Professeur Henri Rasamoelina - « Laisser un patrimoine à l’abandon enlève son caractère sacré »
  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim

La Une

Editorial

  • Re-voilà le loser !
    Ravalomanana Marc réapparaît. Il se réveille d'un coma après un « traumatisme crânien », suite aux terribles chocs à répétition dus à une série d'échecs depuis 2007. L'ancien Chef de l'Etat ne s'en remet pas. Etant un « oiseau » de mauvais augure, sa réapparition ne présage rien de bon ni d'utile pour le pays. Comme l'ours qui revient tout juste d'un long sommeil ou d'une longue hibernation, Ravalo n'est pas encore en pleine possession de ses capacités physiques et  intellectuelles. Il dit n'importe quoi sinon des bêtises. Plutôt, il peste des délires jusqu'à proférer des menaces à peine voilées. Au moins trois sujets brûlants embrasent l'atmosphère nationale.  

A bout portant

AutoDiff