Publié dans Société

Itasy - Coup de filet sur des faux-monnayeurs et des trafiquants de narcotique

Publié le dimanche, 18 août 2019

La Force d’intervention de la police (FIP) Antananarivo a donné un coup de main à la Direction régionale de la sécurité publique (DRSP) Itasy pour la sécurisation des localités de la Région Itasy. Cette intervention a permis l’arrestation de 3 individus le 8 août dernier pour une affaire de fausses coupures de banque. Il s’agit de ces suspects de 20, de 26 et de 30 ans. Hormis ces interpellations, du matériel prévu pour la fabrication de ces faux billets ainsi que les substances chimiques nécessaires à cela, ont été saisis. Les trois hommes ont été soumis à une interrogation à la DSRP locale.

 

Le deuxième coup de filet de la FIP a concerné des présumés trafiquants de produits narcotiques le 15 août dernier. Cette fois, un homme de 67 ans et une femme de 60 ans en sont impliqués. Selon une information policière, ces personnes seraient les revendeurs de « rongony » dans tout l’Itasy. Et elles sont dans le bain depuis déjà plusieurs années. A preuve, deux sacs bourrés de chanvre de qualité supérieure auraient été trouvés chez elles au cours d’une perquisition. L’affaire a été confiée à la DSRP Itasy. Actuellement encore, la FIP Antananarivo continue de prêter main forte à la Région Itasy et ses environs en matière de sécurisation.

Franck Roland

Fil infos

  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle
  • Réhabilitation du Rovan’Antananarivo - Modernisation et non dénaturation du patrimoine
  • Epidémie du Covid-19 - Les Evêques appellent à une utilisation rationnelle des réseaux sociaux
  • Iles éparses - Une médiation africaine réclamée par les députés
  • Lutte contre le Coronavirus - Le Covid-Organics intègre le « Solidarity Trial » de l’OMS
  • Propagation du Covid-19 en Alaotra-Mangoro - Le Premier ministre exige plus de rigueur
  • Lutte contre le coronavirus - Buvez Covid-Organics !
  • Crise sanitaire - Pause sur les dépenses utiles mais non prioritaires

La Une

Editorial

  • Insulte diplomatique !
    De l’orage en l’air ! Les relations entre Madagasikara et la France traversent une zone de turbulence … diplomatique. Au regard des faits, on n’est plus au stade « d’incident » mais plutôt « d’insulte » diplomatique avec en toile de fond dominant le vieux contentieux relatif aux Iles Eparses. La pomme de discorde dans les relations franco-malagasy.Le processus de décolonisation de Madagasikara n’a pas abouti comme il se devait. La France, l’ancienne puissance coloniale maintient, mordicus, dans le giron de la République les cinq petites iles situées autour de la Grande île. Déterminée contre tout, elle ne lâche jamais Juan de Nova, Europa, Bassas da India, l’ile Tromlin et les Glorieuses.A l’époque coloniale, les Iles Eparses au même titre que les myriades de micro-iles (Nosy Be, Sainte-Marie, etc.) se trouvaient dans l’ensemble « Madagascar et Dépendances ». Une juste disposition territoriale qui relève de la réalité géographique et d’une légitimité naturelle et historique.A l’accession du pays…

A bout portant

AutoDiff