Publié dans Société

Au lendemain de la visite papale - Les embouteillages reviennent en force

Publié le mardi, 10 septembre 2019

Retour  à la normale. Les usagers de la route, à commencer par les automobilistes en passant par les piétons, ont repris leurs habitudes.  Comme à l’accoutumée, les embouteillages se sont installés  au niveau des quartiers chauds de la Capitale. Dans la partie d’Ambanidia, Andrefan’ Ambohijanahary, Anosy, Tanjombato, les abonnés des  transports en commun ont souffert le martyr pour  arriver à destination. « Pour ne pas arriver en retard au boulot, j’ai emprunté le trajet  Mahamasina pour rejoindre Manakambahiny . Malheureusement, j’ai été quand même coincée dans un  embouteillage monstre», avoue une passagère.  Pour un autre usager, il a dépensé au moins trois heures pour parcourir Tsimbazaza, Mahamasina, Andrefan’ Ambohijanahary. Dans d’autres localités, l’attente a  été aussi plus longue.  « Je suis arrivée à Anosizato  vers 11 heures et avec les bouchons, il m’a fallu deux heures pour rejoindre  Ankadimbahoaka. Actuellement, il est 14 heures  et je  me situe toujours à Ambanidia », déclare  un  habitant  d’Ambatoroka.  Et ces derniers jours, notamment avant l’arrivée  du Pape et  juste après son départ, l’axe Anosy- Tanjombato a  été inaccessible. Hier vers 16 heures, aucune voiture  n’a pu avancer  d’un mètre en l’espace d’une  heure. Les conducteurs   ont dû  couper le moteur  et rallumer la radio pour passer le temps. 


Ailleurs, la circulation demeure la même à savoir aux alentours d’Ampasampito. « Imaginez- vous que je suis arrivée à Avaradoha vers 19 heures moins quart et que je  ne suis arrivée  chez moi que vers  20 heures », témoigne une mère de famille habitant à Nanisana.  Par ailleurs, les marchands de rue ont également repris leurs activités quotidiennes. Du côté de Behoririka, leurs marchandises ont envahi  une grande partie de la route principale. 
K.R.

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

La Une

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff