Publié dans Société

Collision entre des motos et camions dans la Capitale - 2 morts en l'espace de 72 heures

Publié le lundi, 07 octobre 2019

Scène à la fois poignante et déplorable vers 15h à Miandrarivo Ambanidia. La moto transportant deux jeunes, un garçon et une fille, était entrée en collision dans des circonstances non éludées. Bilan, la fille a été tuée sur le coup. D'après les témoins, elle a d'abord fait une chute à la suite du terrible choc. Ce dernier aurait fait littéralement souffler le crâne de la malheureuse. Quant à son frère, il est blessé.

 

La Police s'était déjà dépêchée sur les lieux pour faire le constat. Le chauffeur routier en cause a failli subir la foudre populaire s'il n'y avait pas la Police. Ces trois derniers jours, deux accidents dramatiques similaires étaient donc survenus dans la Capitale. Déjà vers minuit samedi, un chef de famille, sinon un grand-père de deux petits, a également perdu la vie du côté d'Antanimena dans des circonstances effroyables. La moto qu'il a pilotée, était percutée par un poids lourd. Le motard a succombé presque sur le coup tandis que le camion a pris la fuite. Mais il aurait été plus ou moins identifié. Il venait de transporter des mottes de terre à Ampasika. Actuellement, les proches de la victime auraient engagé une action judiciaire, et ce, en dépit de l'absence du moment du fugitif.

Ces accidents semblent curieusement coïncider avec une campagne de sensibilisation des usagers en vue du respect du code de la route menée actuellement par la Police, et qui vise justement à prévenir les accidents de la circulation dans la Capitale. Cette campagne de sensibilisation se déroule depuis maintenant quelques mois. D'après les statistiques de la Police, 100 infractions au code ont été enregistrées toutes les heures.

La société civile comme le « mouvement Rohy » est consciente de l'importance des efforts de la Police qu'il n'a pas hésité à lui prêter la main. Le mouvement se sent également responsable en matière d'éducation et de sensibilisation des citoyens. Pas plus tard qu'hier, et en coïncidence malheureuse avec le drame à Miandrarivo, les deux entités ont effectué des tournées dans deux points de quartiers des 1er et 2e Arrondissements de la Capitale. La collaboration va encore se poursuivre dans d'autres Arrondissements de la ville jusqu'au terme de l'action conjointe à propos de la prévention des accidents.

Franck R.

Fil infos

  • Kraomita malagasy - 505 milliards détournés par les anciens dirigeants
  • Stade de Mahamasina - Démolition des deux tribunes latérales hier
  • Culture à grande échelle dans le Bas-Mangoky - Ni vente ni location de terrains aux Arabes
  • Dirigeants de Communes - Le mari et l’épouse, élus maires !
  • Elections communales et municipales - 32 Communes à réorganiser
  • Medias - Le grand Franck Raharison n'est plus
  • Autosuffisance alimentaire - Objectif atteint plus tôt que prévu
  • Reboisement national - Le plus important à faire
  • Période de pré-remaniement - Ambiance malsaine dans l’air
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Des sénateurs fustigent Rivo Rakotovao

La Une

Editorial

  • Oiseaux rares
    « L’Etat malagasy recrute », tel est l’intitulé du communiqué officiel de presse émanant de la Présidence. L’Etat lance avec large diffusion un appel d’offres aux postes de hauts emplois. Un geste  révolutionnaire de la part des tenants du régime IEM qui entendent se démarquer des anciennes pratiques. La démarche vise à offrir les mêmes chances à tous les élites du pays. Un style de management de type anglo-saxon qui consiste à primer  l’excellence. Les principaux points des termes de référence de l’appel à candidature permettent à chacun de saisir l’esprit de la démarche et les objectifs à atteindre.  

A bout portant

AutoDiff