Publié dans Société

Suivi du « Tagnamaro » au III G Hangar - Un dépôt sauvage d’ordures transformé en espace vert

Publié le dimanche, 01 décembre 2019

Pari tenu pour le ministère de la Communication et de la Culture (MCC). La tenue de la 8ème édition du « Tagnamaro » dans le Fokontany d’Antohomadinika III G Hangar, le 19 octobre dernier, a porté ses fruits. Cette édition a, rappelons-le, été assurée par des bénévoles mobilisés en masse, composés non seulement des employés du MCC et de ses branches mais aussi des riverains, membres d’associations et d’autres entités. La première partie des travaux entrepris se focalisait sur l’assainissement et la collecte d’ordures entassées sur place. En fait, un dépôt sauvage a été formé dans ce quartier ces dernières années, accueillant les ordures des 4 Fokontany environnants. Cette situation a impacté sur la vie quotidienne des riverains, avec la hausse des maladies liées à la pollution et l’insalubrité notamment durant la saison des pluies. Raison pour laquelle le président dudit Fokontany a fait appel au numéro Un du MCC pour la tenue d’un « Tagnamaro » sur place.

Quelques semaines après la tenue de cette journée de mobilisation citoyenne au III G Hangar, le dépôt sauvage d’ordures se transforme progressivement en espace vert. Samedi dernier, les riverains, des représentants du Fokontany, des associations et sociétés environnantes ainsi que le MCC ont participé à la réalisation de ce projet, en commençant par y planter des fleurs. Les travaux vont encore s’enchaîner tout au long de ce mois de décembre afin que l’espace vert construit suive les normes d’urbanisation. Cependant, les riverains font appel à la responsabilité de tout un chacun pour garder la propreté et préserver la nouvelle image de ce Fokontany. Des suivis devraient se faire afin d’identifier les camions et charrettes qui continuent à y déposer des ordures et déchets industriels durant les nuits. Selon les informations recueillies, ces véhicules provenaient d’autres quartiers comme Tsaralalàna, 67 Ha, Ambohimanarina ou encore Ankazomanga. Puisque l’ancien dépôt sauvage d’ordures a été assaini grâce au « Tagnamaro », certains gens jettent des déchets en pleine rue, où un nouveau dépôt d’ordures de ce genre risque de se former. Des opérations sont lancées afin de stopper cette pratique nuisant à la fois à l’assainissement, au bien-être des riverains et aux efforts déployés durant et après le « Tagnamaro ». Affaire à suivre !
Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Ile de La Réunion - Un couple malagasy mort noyé
  • Téléthons interdits - Une précaution contre les profiteurs
  • Aide aux sinistrés - Ny Rado Rafalimanana débarque les mains vides !
  • Gouvernement - Présentation imminente des nouveaux membres
  • Intempéries et inondations - Les opérations de secours militaires continuent
  • Concours d'entrée à l'INFA - « L'un des plus propres », dixit la ministre Ranampy
  • Intempéries - L'Etat déclare le sinistre national
  • Boeny et Betsiboka - Le Président Rajoelina accélère les actions de secours
  • Commune urbaine d’Antananarivo - 23 directeurs pour réaliser le veliranon’Iarivo
  • Banque européenne d'investissement - 173 millions d'euros investis dans le réseau routier malagasy

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff