Publié dans Société

ENELEC Madagascar - Une vingtaine de lampadaires solaires pour Mahajanga

Publié le vendredi, 28 février 2020

Des actions en continu. Concentré sur la vulgarisation des énergies renouvelables dans la Grande île, ENELEC Madagascar, du groupe Filatex, a installé une vingtaine de lampadaires solaires sur le village touristique de Mahajanga, après en avoir fait de même dans les grandes villes d’Antsiranana et de Morondava. « Ces nouvelles installations résultent d’une collaboration étroite avec la ville de Mahajanga. Avec un éclairage plus vert et moins dépensier en coût, nous souhaitons surtout contribuer à l’amélioration des infrastructures au sein de la ville. Il ne faut pas oublier que la cité des fleurs figure parmi les destinations les plus prisées des vacanciers. Fonctionnant à l’énergie solaire, ces éclairages permettront surtout à la Commune de faire des économies sur leurs factures d’énergie », s’enthousiasme une responsable au niveau de l’entreprise, lors de l’inauguration de ces infrastructures, hier dans la ville de Mahajanga.

Cette initiative de fournir une énergie plus verte confirme ainsi la volonté d’ENELEC Madagascar, mais surtout du groupe Filatex, de lutter contre les impacts du changement climatique. Et la transition énergétique figure aujourd’hui parmi les solutions prioritaires pour limiter les effects du changement climatique, Madagascar faisant partie des pays les plus impactés dans le monde. 

Centrale

L’installation de la nouvelle centrale solaire hybride débutera également pour le mois prochain. Toutes les dispositions sont presque remplies pour assurer la mise en place des plaques solaires. « En termes d’énergie solaire, la ville de Mahajanga a beaucoup de potentiels. Effectivement, dès le lever du jour, les rayonnements du soleil peuvent déjà être exploités. En tout, nous avons à notre disposition près de 10 heures. La centrale pourra ainsi produire près de 8 Mw d’énergie quotidiennement. Une production assurant les besoins en énergie pour 70 % des ménages de la ville », explique un technicien d’ENELEC Madagascar. Toutefois, l’énergie solaire est loin de suffire. C’est pour cette raison que la centrale est hybride. « Lors des pics de consommation, notre production solaire ne suffit pas. De ce fait, nous intervenons avec le thermique. Le stockage n’est pas encore possible pour notre centrale vu que cela nécessite des investissements supplémentaires assez conséquents », ajoute-t-il.  En tout cas, la centrale devra être fonctionnelle d’ici avril ou mai prochain. 

Après Mahajanga, ENELEC Madagascar devra poursuivre ses actions dans les villes de Toamasina mais aussi de Toliara. 

Rova Randria

Fil infos

  • Scandale dans la recherche du vaccin contre le Covid-19 - L’Afrique comme cobaye, selon deux officiels français !
  • Confinement partiel - Stop ou encore ?
  • Lutte contre la propagation du coronavirus - L’Etat commande 5 millions de cache-bouches aux industries locales
  • Coronavirus à Madagascar - Le ver est dans le fruit
  • Dépistage massif au CCI Ivato et Ankorondrano - Les initiatives du Président rassurent les étrangers et les nationaux
  • Réquisition de la presse privée - Un débat futile et honteux !
  • Traitement du COVID-19 à Madagascar - Des signes encourageants de guérison !
  • Coronavirus - Le Président a confiance en la capacité du pays à maîtriser la pandémie
  • Madagascar face au coronavirus - Le SEFAFI interpelle sur les défaillances du système
  • Croisade contre la pandémie - Andry et Mialy Rajoelina sur le terrain

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff