Publié dans Société

Coronavirus - Plus que trois personnes en observation à Anosiala

Publié le vendredi, 28 février 2020

Sur les 24 personnes supposées être atteintes du coronavirus et qui ont été mises en quarantaine au Centre hospitalier universitaire  (CHU) d’Anosiala depuis le 25  janvier, seules trois d’entre elles s’y trouvaient encore hier. Deux parmi ces patients sont des passagers étrangers accueillis auprès dudit établissement sanitaire le 13 février dernier. Leur date de sortie est prévue pour dimanche prochain. Et le dernier entrant, datant du jeudi dernier, est l’étudiant malagasy en provenance de Chine. En suivant les procédures médicales, il pourra intégrer sa communauté après avoir passé 14 jours dans la salle d’observation. La semaine dernière, l’hôpital d’Anosiala enregistrait encore 12 patients dont la moitié est composée de ressortissant chinois. Après avoir rempli toutes les conditions sanitaires, les 6 étrangers et 4 citoyens malagasy ont rejoint leur famille respective cette semaine.

Durant leur séjour à Anosiala, ils ont été pris en charge dans un endroit spécialement aménagé pour que les équipes médicales et techniques du CHU d’Anosiala, constituées par des médecins et paramédicaux, puissent vérifier quotidiennement leur température et leurs plaintes fonctionnelles. 

Selon une source auprès de cet hôpital, ces trois individus ne sont pas des personnes atteintes de cette épidémie pneumonique. Ils ne présentent aucun symptôme du coronavirus. Mais par précaution, cette mesure de sécurité sanitaire a été prise. Le responsable tient par contre à rassurer le public que contrairement à l’inquiétude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) par rapport à la vulnérabilité au niveau matériel des pays africains, Madagascar  dispose d’équipements médicaux indispensables pouvant prendre en charge les cas confirmés. 

Pour se protéger de cette épidémie, de nouvelles mesures ont été prises par les autorités sanitaires malagasy. Etant donné que le Covid-19 touche désormais une cinquantaine de pays dont ceux les plus touchés après la Chine sont la Corée du Sud, l’Italie, l’Iran et le Japon, l’entrée des personnes qui y proviennent demeure incontrôlable. A cet effet, nos compagnies aériennes, sans exception, sont contraintes de ne pas embarquer depuis 14 jours des passagers ou équipages en provenance ou ayant séjourné dans ces pays. De plus, aucune embarcation en provenance de ces pays ne sera également autorisée à naviguer dans les eaux territoriales malagasy. 

K.R.

Fil infos

  • Coronavirus à Madagascar - Le ver est dans le fruit
  • Dépistage massif au CCI Ivato et Ankorondrano - Les initiatives du Président rassurent les étrangers et les nationaux
  • Réquisition de la presse privée - Un débat futile et honteux !
  • Traitement du COVID-19 à Madagascar - Des signes encourageants de guérison !
  • Coronavirus - Le Président a confiance en la capacité du pays à maîtriser la pandémie
  • Madagascar face au coronavirus - Le SEFAFI interpelle sur les défaillances du système
  • Croisade contre la pandémie - Andry et Mialy Rajoelina sur le terrain
  • Coronavirus - La journée, l’angoisse et l’espoir d’un patient mis en quarantaine
  • COVID 19 - Kit de prévention de l’IMRA - Hors de portée du plus grand nombre
  • Première journée de dépistage rapide - 1 319 personnes testées, 7 cas positifs détectés

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff