Publié dans Sport

CAN 2019 - Madagascar rattrapé in extremis (3-3) par le Luxembourg

Publié le mardi, 04 juin 2019

Belle performance pour les Barea de Madagascar. Lors de son premier match amical dans le cadre de la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), l’équipe nationale malagasy a été rattrapée sur le fil (3-3) par le Luxembourg, dimanche au stade Josy Barthel. Contrairement à ce que beaucoup s’attendaient, les Barea ont tenu tête aux Luxembourgeois, qui ont fait match nul avec l’équipe de France, championne du monde. Malgré le premier but de l’adversaire, les Barea ont dominé le jeu et mené 3 à 1 lors de cette rencontre, avant de se faire rattraper par les Luxembourgeois.

 

Le Luxembourg a, certes, ouvert le score dès la deuxième minute de jeu grâce à Thill. Mais l’équipe malagasy a réussi à marquer deux buts avant la fin de la première mi-temps grâce à Voavy Paulin sur une passe décisive de Faneva Ima à la 35’ et le capitaine de l’équipe sur un penalty à la 37’. Au retour des vestiaires, Carolus a marqué le but du break à la 62’ minute.

Il a fallu attendre  les dernières minutes du jeu pour que les hommes de Dupuis lâchent prise, permettant  au Luxembourg de revenir au score en marquant deux buts en l’espace d’une minute, d’abord à la 90’+1 ‘(2-3) par le biais de Selimovic puis de Jans à la 90’+2 (3-3). Les deux équipes se sont séparées sur un match nul au score final.

Le prochain test pour les Barea sera le match contre le Kenya le vendredi 7 juin à 20h (heures locales) au stade Robert Bobin de Bondo. Le 9 Juin, l’équipe rentrera au pays pour voir les supporteurs avant de rallier le stage à Marrakech, Maroc.

Elias Fanomeazantsoa

Fil infos

  • Hery Frédéric Ranjeva - Parmi les meilleurs avocats en France en 2021
  • Nouvelle loi sur la communication - Silence assourdissant de l’OJM
  • Modification de la loi sur les PAC - Le Gouvernement éclaircit
  • Général Charles Rabotoarison - Un des grands serviteurs de l’Etat tire sa révérence
  • Adoption de la loi sur la communication - « C’est l’aboutissement d’un long combat », dixit Lalatiana Rakotondrazafy A.
  • Remède injectable contre le Covid-19 - Coup d’envoi des essais cliniques à Andohatapenaka
  • Pharmalagasy - Une capacité de 15 000 unités de gélules CVO+ par minute
  • Loi de Finances rectificative 2020 - Le Sénat veut récupérer « ses » 7 milliards Ar
  • Président Andry Rajoelina - « Je suis toujours là avec les Malagasy »
  • Un millier de Malagasy bloqués à l'étranger - L'Etat attend l'opportunité pour les rapatrier

La Une

Editorial

  • Prise de conscience générale
    « Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! » Il semble qu’on assiste en ce moment à un certain éveil de conscience de la masse populaire sur la dangerosité de cet implacable virus. En cause, la recrudescence des tristes chiffres de la pandémie du Covid-19. Quelquefois, le malheur fait bien des choses. Au début, lors de la première intervention du Chef de l’Etat Rajoelina, ce vendredi 19 mars 2020, annonçant les premiers cas de contamination à Madagasikara, presque tout le monde n’avait pas pris au sérieux le danger réel qui guette le pays. Les détracteurs professionnels ainsi que les éternels sceptiques qui trouvent toujours l’occasion de douter de tout ce que Zandry  Kely dit, ne cessent de le discréditer. Les partisans de ces apprentis sorciers jouant le rôle d’opposition sous-estiment le péril qui pèse sur le pays et véhiculent le message selon lequel le nouveau coronavirus n’était qu’une pure manipulation politique de…

A bout portant

AutoDiff