Publié dans Sport

CAN 2019 - Madagascar rattrapé in extremis (3-3) par le Luxembourg

Publié le mardi, 04 juin 2019

Belle performance pour les Barea de Madagascar. Lors de son premier match amical dans le cadre de la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), l’équipe nationale malagasy a été rattrapée sur le fil (3-3) par le Luxembourg, dimanche au stade Josy Barthel. Contrairement à ce que beaucoup s’attendaient, les Barea ont tenu tête aux Luxembourgeois, qui ont fait match nul avec l’équipe de France, championne du monde. Malgré le premier but de l’adversaire, les Barea ont dominé le jeu et mené 3 à 1 lors de cette rencontre, avant de se faire rattraper par les Luxembourgeois.

 

Le Luxembourg a, certes, ouvert le score dès la deuxième minute de jeu grâce à Thill. Mais l’équipe malagasy a réussi à marquer deux buts avant la fin de la première mi-temps grâce à Voavy Paulin sur une passe décisive de Faneva Ima à la 35’ et le capitaine de l’équipe sur un penalty à la 37’. Au retour des vestiaires, Carolus a marqué le but du break à la 62’ minute.

Il a fallu attendre  les dernières minutes du jeu pour que les hommes de Dupuis lâchent prise, permettant  au Luxembourg de revenir au score en marquant deux buts en l’espace d’une minute, d’abord à la 90’+1 ‘(2-3) par le biais de Selimovic puis de Jans à la 90’+2 (3-3). Les deux équipes se sont séparées sur un match nul au score final.

Le prochain test pour les Barea sera le match contre le Kenya le vendredi 7 juin à 20h (heures locales) au stade Robert Bobin de Bondo. Le 9 Juin, l’équipe rentrera au pays pour voir les supporteurs avant de rallier le stage à Marrakech, Maroc.

Elias Fanomeazantsoa

Fil infos

  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent
  • Tanamasoandro - Des députés défendent le projet
  • Agression meurtrière par « Za gasy » - Soupçons de subornation de témoin et de corruption
  • « Anti-Tana Masoandro » - Condamner la Capitale à être une commune semi-rurale ?
  • Fuite de sujets du baccalauréat 2019 - 19 personnes incarcérées dans tout Madagascar
  • Assemblée nationale - Vers la libération des deux députés incarcérés

La Une

Editorial

  • IEM prime
    Ambohitrimanjaka déferle des vagues ! Des mouvements de contestation ou des éléments téléguidés perturbent. Le démarrage du grand Projet de la construction de la nouvelle ville « Tana Masoandro » dérange quelque part. On dénonce, dit-on, les remblais surtout ceux qui touchent les rizicultures. Mais, qu'on se le dise ! A priori, leur souci semble tenir debout dans la mesure où il s'agit de « toucher » à leur raison de vivre et peut-être aux intérêts des environs immédiats. Mais de là à refuser « jusqu'au bout » la concrétisation d'un Projet qui servira aux intérêts de la grande majorité, le comportement fait réfléchir.

A bout portant

AutoDiff