Publié dans Sport

Judo- TIVA 1ere édition - Une belle performance pour les judokas de Saint-Michel

Publié le mercredi, 12 juin 2019

La réussite a été au rendez-vous ce weekend de Pentecôte au gymnase Ankorondrano durant la première édition du Tournoi international de la ville d’Antananarivo (TIVA), 1ere édition. Les judokas malagasy ont remporté cinq médailles d’or, trois pour La Réunion et deux pour Mayotte dans les combats réunissant les trois îles Vanille. Une bonne journée de compétition pour le JCSM (Judo Club Saint-Michel), Amparibe.

Laura Rasoanaivo du JCSM  s’est imposée en finale face à la Réunionnaise Hoareau Terry chez les  moins de 63 kg dames. Rakotovelo en -73kg et Candice Andriamaharo-52kg, Narindra Rakotovao - 57 kg pour leurs 2è places, Tatiana Andrianaivoravelona, Rotsy Ranaivo, Miora Rasoanaivo sont montées sur le podium avec une 3ème place. « Tous nos athlètes sans exception ont fait de très beaux combats lors de cette rencontre. Merci à toute l'équipe ainsi qu’aux parents qui ont crié haut et fort le nom de Saint Michel », jubile un dirigeant du club.

Pour les autres médailles malagasy, Natacha Razafindrakoto  a battu Pauline Pause de la Réunion en finale chez les moins de 48 kg. Quant à Aurélie Rajaonarison, elle a pris  le dessus sur Morel Anne Laure de la Réunion chez les moins de 70 kg.  Chez les hommes, les deux médailles d’or ont été remportées par le judoka d’Esca Ismael Rakotonirina en moins de 60 kg après avoir remporté la finale face à Samuel Latchoumane de la Réunion et Kevin Andriamanoelina a battu Emilson Ralevazaha chez les moins de 66 kg.

E.F.

Fil infos

  • Tentative de déstabilisation du régime - Des politiciens profitent de la crise sanitaire
  • Covid-19 - La tisane CVO débarque au Moyen-Orient
  • Pandémie de coronavirus - Un millier de Malagasy coincés à l’étranger
  • Professeur Henri Rasamoelina - « Laisser un patrimoine à l’abandon enlève son caractère sacré »
  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim

La Une

Editorial

  • Re-voilà le loser !
    Ravalomanana Marc réapparaît. Il se réveille d'un coma après un « traumatisme crânien », suite aux terribles chocs à répétition dus à une série d'échecs depuis 2007. L'ancien Chef de l'Etat ne s'en remet pas. Etant un « oiseau » de mauvais augure, sa réapparition ne présage rien de bon ni d'utile pour le pays. Comme l'ours qui revient tout juste d'un long sommeil ou d'une longue hibernation, Ravalo n'est pas encore en pleine possession de ses capacités physiques et  intellectuelles. Il dit n'importe quoi sinon des bêtises. Plutôt, il peste des délires jusqu'à proférer des menaces à peine voilées. Au moins trois sujets brûlants embrasent l'atmosphère nationale.  

A bout portant

AutoDiff