Publié dans Sport

Judo- TIVA 1ere édition - Une belle performance pour les judokas de Saint-Michel

Publié le mercredi, 12 juin 2019

La réussite a été au rendez-vous ce weekend de Pentecôte au gymnase Ankorondrano durant la première édition du Tournoi international de la ville d’Antananarivo (TIVA), 1ere édition. Les judokas malagasy ont remporté cinq médailles d’or, trois pour La Réunion et deux pour Mayotte dans les combats réunissant les trois îles Vanille. Une bonne journée de compétition pour le JCSM (Judo Club Saint-Michel), Amparibe.

Laura Rasoanaivo du JCSM  s’est imposée en finale face à la Réunionnaise Hoareau Terry chez les  moins de 63 kg dames. Rakotovelo en -73kg et Candice Andriamaharo-52kg, Narindra Rakotovao - 57 kg pour leurs 2è places, Tatiana Andrianaivoravelona, Rotsy Ranaivo, Miora Rasoanaivo sont montées sur le podium avec une 3ème place. « Tous nos athlètes sans exception ont fait de très beaux combats lors de cette rencontre. Merci à toute l'équipe ainsi qu’aux parents qui ont crié haut et fort le nom de Saint Michel », jubile un dirigeant du club.

Pour les autres médailles malagasy, Natacha Razafindrakoto  a battu Pauline Pause de la Réunion en finale chez les moins de 48 kg. Quant à Aurélie Rajaonarison, elle a pris  le dessus sur Morel Anne Laure de la Réunion chez les moins de 70 kg.  Chez les hommes, les deux médailles d’or ont été remportées par le judoka d’Esca Ismael Rakotonirina en moins de 60 kg après avoir remporté la finale face à Samuel Latchoumane de la Réunion et Kevin Andriamanoelina a battu Emilson Ralevazaha chez les moins de 66 kg.

E.F.

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff