Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Sport

Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Barea, merci pour tout !

Publié le dimanche, 07 juillet 2019

Tous ensemble avec les Barea. Une fois de plus, la foi de tout un peuple autour de son équipe s'est avérée payante. Ajouter à cela, la solidarité, les sacrifices et les talents des joueurs, tous les ingrédients sont là pour inscrire en toutes lettres sur le front de tout un chacun, le mot victoire. Un succès de plus des Barea hier en huitièmes de finale qui les qualifie en quart de finale de la Coupe d'Afrique des Nations et ce pour leur première participation.

Excusez du peu. Une victoire qui envoie également les 25 millions de Malagasy au septième ciel  et les fédère encore un peu plus autour d'une cause commune, défendre l'honneur de la Nation. Une magie réalisée par les 23 joueurs malagasy en lice à cette compétition, les techniciens et le staff médical. Bref, ceux qui constituent l'équipe des Barea à qui un peuple reconnaissant, toutes tendances politiques, religieuses, classes sociales confondues, cri en chœur, merci pour tout !

Merci d'avoir démontré qu'à cœur vaillant rien est impossible. Merci d'avoir permis à tout un chacun de rêver. Merci d'avoir rendu à vos compatriotes la fierté nationale et  leur permettre désormais de lever la tête et de la garder haute. Merci d'avoir fait unir de la même voix les chrétiens et les musulmans de Madagascar qui ont dans leurs coins respectifs ont cité, au moins, une prière pour vous vendredi, samedi ou dimanche. Sans vous, des enfants des familles modestes et des enfants de la rue de la Capitale, ne seraient peut-être jamais sortis du pays, ou n'auront  jamais voyagé en avion et visité une nation. Ils étaient venus en Egypte  avec le couple présidentiel et des centaines de supporteurs pour vous soutenir  et vous ont vu vaincre un autre Goliath de la CAN 2019. Leurs voyages, malheureusement critiqués encore par certains, étaient fructueux, grâce encore à vous les Barea. Les millions de Malagasy restés devant leur poste téléviseur ou radio, se sentent pousser des ailes, le temps d'un match. Et à l'issue des 120 minutes de jeu et la séance des tirs au but, leur joie était indescriptible. Pas de mot ni qualificatif pour exprimer cette liesse populaire sans précédent d'Antananarivo à Kandreho en passant par les grandes villes et les bourgades de la Grande île.

L'aventure à la CAN 2019 continue. Savourons ensemble ce moment formidable et magique. Quoiqu'il advienne aux tours suivants, à vous les Barea, merci pour tout !

La rédaction

Fil infos

  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement
  • Retour au pays des Barea - La population reconnaissante réserve un accueil triomphal
  • Défaite des Barea - Réaction exemplaire des malagasy
  • Un père désespéré - A la reconquête de ses droits

La Une

Editorial

  • Que des ratages !
     L’audiovisuel public peine à sortir de l’auberge. Etant la plus ancienne sinon l’ainée des chaines de télévisions locales, la télévision malagasy (TVM) traine encore les pattes et se trouve, en dépit de tout, dans le peloton de la queue. Il fut un temps à ses débuts,  des années 60, où la TVM faisait la fierté du pays. Des Jean-Louis Rafidy et bien d’autres animaient les émissions avec brio. Des commentateurs d’évènements de haut vol avec des analyses intéressantes et instructives. Rien d’étonnant dans la mesure où ces animateurs de chaine avaient bénéficié des formations dans les grandes écoles spécialisées sous d’autres cieux. Les responsables de l’époque misaient en premier plan la formation des agents. Mais depuis, abandonnée à elle-même, la TVM ne cesse de dégrader. Les matériels à la disposition ne parviennent plus à suivre l’évolution des progrès technologiques de la communication. Or les besoins ne cessent de croître. Les…

A bout portant

AutoDiff