Publié dans Sport

Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Barea, merci pour tout !

Publié le dimanche, 07 juillet 2019

Tous ensemble avec les Barea. Une fois de plus, la foi de tout un peuple autour de son équipe s'est avérée payante. Ajouter à cela, la solidarité, les sacrifices et les talents des joueurs, tous les ingrédients sont là pour inscrire en toutes lettres sur le front de tout un chacun, le mot victoire. Un succès de plus des Barea hier en huitièmes de finale qui les qualifie en quart de finale de la Coupe d'Afrique des Nations et ce pour leur première participation.

Excusez du peu. Une victoire qui envoie également les 25 millions de Malagasy au septième ciel  et les fédère encore un peu plus autour d'une cause commune, défendre l'honneur de la Nation. Une magie réalisée par les 23 joueurs malagasy en lice à cette compétition, les techniciens et le staff médical. Bref, ceux qui constituent l'équipe des Barea à qui un peuple reconnaissant, toutes tendances politiques, religieuses, classes sociales confondues, cri en chœur, merci pour tout !

Merci d'avoir démontré qu'à cœur vaillant rien est impossible. Merci d'avoir permis à tout un chacun de rêver. Merci d'avoir rendu à vos compatriotes la fierté nationale et  leur permettre désormais de lever la tête et de la garder haute. Merci d'avoir fait unir de la même voix les chrétiens et les musulmans de Madagascar qui ont dans leurs coins respectifs ont cité, au moins, une prière pour vous vendredi, samedi ou dimanche. Sans vous, des enfants des familles modestes et des enfants de la rue de la Capitale, ne seraient peut-être jamais sortis du pays, ou n'auront  jamais voyagé en avion et visité une nation. Ils étaient venus en Egypte  avec le couple présidentiel et des centaines de supporteurs pour vous soutenir  et vous ont vu vaincre un autre Goliath de la CAN 2019. Leurs voyages, malheureusement critiqués encore par certains, étaient fructueux, grâce encore à vous les Barea. Les millions de Malagasy restés devant leur poste téléviseur ou radio, se sentent pousser des ailes, le temps d'un match. Et à l'issue des 120 minutes de jeu et la séance des tirs au but, leur joie était indescriptible. Pas de mot ni qualificatif pour exprimer cette liesse populaire sans précédent d'Antananarivo à Kandreho en passant par les grandes villes et les bourgades de la Grande île.

L'aventure à la CAN 2019 continue. Savourons ensemble ce moment formidable et magique. Quoiqu'il advienne aux tours suivants, à vous les Barea, merci pour tout !

La rédaction

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff