Publié dans Sport

Omnisports - Telma - Des primes pour les médaillés des JIOI

Publié le vendredi, 16 août 2019

Chose promis chose due. Telma Madagascar a tenu ses promesses.En effet, le premier sponsor du sport malagasy va offrir des primes aux athlètes médaillés d'or après les Jeux. Comme l'opérateur l'avait annoncé, la cérémonie de remise de prime a été concrétisée, hier vendredi 16 août, dans le local du Futsal Andraharo. Au total 20 millions d'ariary ont été partagés entre deux disciplines. Ce n'est pas la première fois que le partenaire numéro un national soutient les athlètes malagasy.

 

Ce sont les athlètes ayant ramené des métaux précieux en athlétisme et ceux du basket-ball qui ont bénéficié des primes. L'opérateur mobile, Internet et mobile banking a offert 500 000 ariary à chacun des médaillés d'or de l'athlétisme. Quant au basketball, Telma a accordé 6 millions d'ariary aux deux équipes masculine et féminine ainsi que 4millions d'ariary à la fédération. Les coachs n'étaient pas en reste car ils ont eu des survêtements, casques, et goodies de la part de Telma. C'est grâce à eux, en partie, si la discipline a eu ces bons résultats.

 L'opérateur mobile n'en est pas à son premier geste pour récompenser les meilleurs athlètes dans plusieurs disciplines. Une manière pour lui de motiver les jeunes pour aller de l'avant. Par ailleurs, la coopération avec le basketball ne date pas d'hier tandis que l'aventure entre Telma et la fédération malagasy d'athlétisme vient d'entamer sa première saison pour cette année. Les deux parties souhaitent que cette coopération aille le plus loin possible comme celle du basket-ball. Ce geste de Telma serait bénéfique pour les athlètes malagasy avant, pendant et après une compétition.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Violence économique, viol conjugal, outrage sexiste - Les victimes désormais protégées
  • Immeubles R+4 à Ivato - Le Président Rajoelina pose les premières pierres
  • Trésor public malagasy - L’ancien DG emporté par l’affaire Audi A6
  • Violences basées sur le genre - L’avenir des victimes entre les mains des députés
  • Kidnapping et blanchiment - Lex et consorts condamnés à 15 ans de réclusion criminelle
  • Restitution des îles malagasy de l’océan Indien - Rajoelina et Ratsiraka main dans la main !
  • Fleury Rakotomalala et Fanirisoa Ernaivo - Leurs dérives hystériques plombent l'aile de l'opposition
  • Communication médiatisée - Les députés votent la loi à l'unanimité
  • Restitution des îles éparses - Les Malagasy vont parler d’une seule voix
  • Un coup d'Etat en gestation - La France comme base arrière des comploteurs

La Une

Editorial

  • Tana-Masoandro, enjeux et défis
    Quelque peu éclipsée par les élections du 27 novembre et les démarches incontournables relatives à la « récupération » des îles éparses, les « îles Malagasy », la construction de la Ville nouvelle « Tana-Masoandro » passe tant soit peu sous silence. Non pas parce qu'elle est reléguée au second plan mais on ne peut ou ne doit pas courir sur deux lièvres à la fois, il a fallu organiser et mettre de l'ordre dans la mise en marche des actions. Un minimum que les dirigeants doivent être capables d'agencer.  

A bout portant

AutoDiff