Publié dans Sport

Omnisports - Telma - Des primes pour les médaillés des JIOI

Publié le vendredi, 16 août 2019

Chose promis chose due. Telma Madagascar a tenu ses promesses.En effet, le premier sponsor du sport malagasy va offrir des primes aux athlètes médaillés d'or après les Jeux. Comme l'opérateur l'avait annoncé, la cérémonie de remise de prime a été concrétisée, hier vendredi 16 août, dans le local du Futsal Andraharo. Au total 20 millions d'ariary ont été partagés entre deux disciplines. Ce n'est pas la première fois que le partenaire numéro un national soutient les athlètes malagasy.

 

Ce sont les athlètes ayant ramené des métaux précieux en athlétisme et ceux du basket-ball qui ont bénéficié des primes. L'opérateur mobile, Internet et mobile banking a offert 500 000 ariary à chacun des médaillés d'or de l'athlétisme. Quant au basketball, Telma a accordé 6 millions d'ariary aux deux équipes masculine et féminine ainsi que 4millions d'ariary à la fédération. Les coachs n'étaient pas en reste car ils ont eu des survêtements, casques, et goodies de la part de Telma. C'est grâce à eux, en partie, si la discipline a eu ces bons résultats.

 L'opérateur mobile n'en est pas à son premier geste pour récompenser les meilleurs athlètes dans plusieurs disciplines. Une manière pour lui de motiver les jeunes pour aller de l'avant. Par ailleurs, la coopération avec le basketball ne date pas d'hier tandis que l'aventure entre Telma et la fédération malagasy d'athlétisme vient d'entamer sa première saison pour cette année. Les deux parties souhaitent que cette coopération aille le plus loin possible comme celle du basket-ball. Ce geste de Telma serait bénéfique pour les athlètes malagasy avant, pendant et après une compétition.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90
  • Rétrocession des îles Eparses aux Malagasy - Que l'Union africaine et la SADC se manifestent
  • Gouvernement vs députés - Des sujets brûlants sur la table
  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle

La Une

Editorial

  • Pire récession
    Tous les observateurs et analystes, économistes notamment, se rejoignent à un constat selon lequel le monde se dirige inexorablement vers la pire récession économique qu’il n’a jamais vu ni connu du moins ces cent dernières années. En 1929, une terrible crise assénait … mortellement la toute puissante économie américaine. Wall Street, le centre névralgique de la finance mondiale flanchait. Ce fut la panique générale au pays de l’Oncle Sam. Les ondes de choc atteignirent l’Occident. En 2008, une grave crise financière frappa  les grandes places financières de l’Europe auxquelles les ondes « telluriques » touchèrent l’outre-Atlantique.  

A bout portant

AutoDiff