Publié dans Sport

Education physique et sportive - Atelier d’échange et partage en vue

Publié le vendredi, 30 août 2019

Dans le cadre du développement et de la promotion de l’Education physique et sportive (EPS) et son environnement, plusieurs ateliers seront organisés par La Mention Enseignement- apprentissage et didactique des Activités physiques, sportives et artistiques (EAD/APSA). Le premier atelier d’échange et de partage vise à l’amélioration des capacités de recherche, l’enrichissement des connaissances acquises et le renforcement des compétences des étudiants et des enseignants dans le domaine de l’Education physique et sportive. Ainsi, la Mention EAD/APSA organisera le premier atelier d’échange et de partage qui se tiendra le 03 septembre 2019 de 9h à 13h au petit Amphi de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) à Ampefiloha. Ce premier atelier entre dans le cadre d’un échange et de partage sur le développement et la promotion de l’Education physique et sportive.  L’Ecole Normale Supérieure de l’Université d’Antananarivo est une école de formation des enseignants d’éducation physique et sportive et des encadreurs de toutes activités physiques sportives et artistiques à Madagascar. La présence de cette faculté a pour objectif principal de former et préparer les étudiants aux métiers d’intervention en Education physique et sportive.  « Pourtant chaque niveau d’enseignement est confronté à des problèmes constatés sur trois points : fonctionnel, opérationnel et structurel. Effectivement  en cette période de réalisation du système LMD, la Mention Enseignement- Apprentissage et Didactique des Activités Physiques et Sportives et Artistiques (EAD/APSA) a pris des mesures importantes pour le développement et la promotion de l’Education physique et sportive et son environnement. C’est ce qui nous a motivés à organiser ce premier atelier. »


Cet atelier vise à l’amélioration des capacités de recherche, l’enrichissement des connaissances acquises et le renforcement des compétences des étudiants et des enseignants dans le domaine de l’Education physique et sportive. A l’issue de cet atelier  d’échange et de partage, les participants à savoir les étudiants, les sortants et les enseignants d’EPS auront une meilleure connaissance du système LMD au sein de la Mention (EAD/APSA) et  de sa contribution à l’amélioration de l’enseignement de l’EPS mais aussi vont avoir des notions sur la corrélation de la Neuroscience et l’EPS. Ils pourront améliorer et approfondir l’enseignement de la technique corporelle en milieu scolaire et seront conscients que l’Education physique et sportive constitue un moyen d’éducation.
Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

La Une

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff