Publié dans Sport

Match Amical-Bafana vs Barea - La FMF décline finalement l’invitation

Publié le jeudi, 05 septembre 2019

La fédération sud-africaine de football a invité les Barea de Madagascar à disputer un match amical  Orlando Stadium, Lusaka,  Afrique du Sud, ce samedi 7 septembre prochain. Ce sont les Chipolopolos qui étaient prévus de disputer cette rencontre amicale contre les Bafana-Bafana mais les Zambiens ont désisté et décidaient d’annuler le match par mesure de sécurité. Vu les violences xénophobes en Afrique du Sud qui inquiètent le continent africain.

 

Honorée par cette considération, et trouvant l’opportunité intéressante pour préparer l’équipe nationale malagasy aux différentes échéances qui les attendent, la FMF a, dans un premier temps,  donné son accord  de principe pour l’organisation de la rencontre. Le staff technique a déjà même dévoilé une liste des joueurs qui disputeront ce match qui était composée des Barea Chan. Jusqu’à hier après-midi, la fédération sud-africaine de football a fait parvenir une lettre concernant son garant sur la sécurité de l’équipe nationale malagasy. Et l’entrée au stade sera gratuite.

Mais cependant, après avoir concerté  avec différentes institutions malagasy concernant la sécurité de la délégation et des ressortissants malagasy en Afrique Sud, qui ont déjà annoncé qu’ils ne sortiront pas pour voir le match, il a été judicieux pour la FMF de décliner l’invitation. L’équipe nationale poursuivra ainsi son regroupement à domicile. La situation s'est progressivement normalisée, mercredi, à Johannesburg, principale ville sud-africaine, sous haute surveillance policière après trois jours d'émeute. Mais pas encore propice vu la date prévue de cette rencontre.  Dans un communiqué, la FMF s’excusait auprès de la SAFA eu regard aux efforts qu’ils ont entamés pour l’organisation de la rencontre et aux supporteurs malagasy qui attendaient avec impatience ce match. Après la journée FIFA, chaque joueur rejoindra leur club respectif.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Culture à grande échelle dans le Bas-Mangoky - Ni vente ni location de terrains aux Arabes
  • Dirigeants de Communes - Le mari et l’épouse, élus maires !
  • Elections communales et municipales - 32 Communes à réorganiser
  • Medias - Le grand Franck Raharison n'est plus
  • Autosuffisance alimentaire - Objectif atteint plus tôt que prévu
  • Reboisement national - Le plus important à faire
  • Période de pré-remaniement - Ambiance malsaine dans l’air
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Des sénateurs fustigent Rivo Rakotovao
  • Mairie d’Antananarivo - Les dix ennemis de Naina Andriantsitohaina
  • Fonction publique - 23 437 agents de l’Etat dans une situation délicate

Editorial

  • La dernière chance !
    A deux pas de la ligne de marquage signalant l’arrêt obligatoire du « check point » pour le contrôle systématique, nous, en tant que « sentinelle » du pays, tenons  solennellement et avec tous les respects d’usage à aviser le « Contrôleur » sur certains points à ne jamais passer de travers ni sous-estimer. Selon certaine presse privée, le contrôle et évaluation des membres du Gouvernement aurait été déjà bouclé. Si de telle information est avérée, il reste au locataire du Palais de prendre la décision finale. Selon la Constitution, l’initiative au remaniement et le dernier mot relatif aux nominations des membres du Gouvernement appartiennent au Chef de l’Etat. Les heureux admis pourront continuer le chemin avec lui, tandis que les recalés resteront à quai. Sur ce point, il n’y a pas de complaisance. Ou bien les résultats durant les douze mois de test témoignent le signe du positif, concluant, alors vous avez réussi. Ou au…

A bout portant

AutoDiff