Publié dans Sport

CAF-violence en Afrique du Sud - La CNaPS interpelle la FMF

Publié le vendredi, 06 septembre 2019

Le sport n’a pas été épargné par les attaques xénophobes dont l’Afrique du Sud a été le théâtre cette semaine. La CNaPS sport Madagascar devrait affronter l’équipe sud-africaine, le TS Galaxy, pour les seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération Africaine de football (CAF), 15 septembre prochain. La Fédération malagasy de football (FMF) vient de décliner une proposition de match amical des Barea contre les Bafana Bafana prévue ce samedi à cause des violences xénophobes  à Johannesburg et  Pretoria depuis le début de cette semaine.

Et ce, pour raison de sécurité de la délégation malagasy et des ressortissants malagasy qui y vivent vu le climat sécuritaire morose qui règne au pays de Mandela. Effectivement, la CNaPS Sport a également interpellé la FMF par rapport aux troubles qui surviennent actuellement au pays « arc-en-ciel ».

Les Caissiers sollicitent la Fédération malagasy de football de recommander à la CAF de délocaliser le match aller ou de le faire jouer à Antananarivo en aller- retour. Un cas déjà survenu en 2015, lors d’une violence religieuse qui a eu lieu à Bangui, Centrafrique, durant lequel l’équipe nationale malagasy a disputé le match aller-retour à Antananarivo. La CNaPS sport attend ainsi la position de la FMF, qui devrait contacter la SAFA (South-African Football Association), et  la CAF  afin d’étudier cette situation à risques.  La fédération zambienne de football a annulé mercredi un match amical prévu contre les Bafana Bafana d’Afrique du Sud. Et le match Zambie-Afrique du Sud aura lieu finalement en octobre.

Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

La Une

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff