Economie

« Une nouvelle histoire à écrire ». Tels sont les qualificatifs énoncés par le nouveau ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandranto, vendredi dernier, lors de la passation de pouvoir entre lui et Vonintsalamana Andriambololona, le ministre sortant. Effectivement, une nouvelle vision a été fixée par le nouveau Président de la République afin de développer Madagascar. Ainsi, de nombreux projets découlent de cette vision. En tout cas, d’après le ministre entrant, la loi de Finances initiale 2019 (LFI) sera malgré tout respectée. Pour lui, les budgets fixés seront amplement suffisants pour démarrer. « Les projets envisagés par le Président Andry…
Le 26 janvier est destiné à la célébration de la Journée internationale de la douane (JID). Pour marquer cette journée, exceptionnellement, l’Administration douanière malagasy a organisé hier, au Carlton Anosy, une grande conférence sous le thème : « Des frontières plus smart pour des échanges commerciaux fluides et un mouvement sans entrave des personnes et des marchandises ». De ce fait, cette année, l’objectif principal est donc de fluidifier et  d’accélérer le mouvement transfrontalier des marchandises et des personnes, sans oublier les moyens de transport. « En signant l’accord de facilitation des échanges, Madagascar est entré dans ce mouvement de fluidification.…
Le plus long évènement économique dans tout Madagascar. Pour cette 4e édition de l’Asia-Enjoy Madagascar, les organisateurs ont vraiment frappé fort. Effectivement, pour cette fois, l’évènement durera neuf jours, plus précisément du 30 mars au 7 avril prochain, à la Zone Forello Expo sise à Tanjombato. « Le choix des neuf jours découle surtout de la demande des participants. Depuis toujours, nos évènements durent quatre jours. Toutefois, pour les entreprises et les participants venant d’Asie, cette durée est trop courte. Se déplacer pour un si court laps de temps serait une perte. Donc, à la demande, nous avons rallongé notre évènement …
Une entité méritante. La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNaPS) vient d'obtenir un certificat international de l'excellence attribué par l'Association internationale de sécurité sociale. Il s'agit, rappelons-le, d'une récompense internationale accordée suite aux efforts déployés par la Caisse pour promouvoir la sécurité sociale à Madagascar. En fait, le taux de couverture sociale dans le pays reste encore faible malgré les multiples activités entreprises, d'où la nécessité de les renforcer. Pour y arriver, la CNaPS mise sur la communication. La mise en œuvre de ses diverses politiques relatives à la redevabilité, la transparence, l'accessibilité, la sécurité sociale et l'excellence font désormais…
Améliorer le climat des affaires à Madagascar. Dans cette optique, le Programme d’appui à l’emploi et à l’intégration régionale (PROCOM) de l’Union européenne a ainsi apporté un appui financier d’un montant de 115 millions d’ariary au Centre d’arbitrage et de médiation de Madagascar (CAMM). Le but est de vulgariser les modes alternatifs de règlement des litiges commerciaux (MARL). Signé au mois de novembre 2018, ce projet a officiellement été lancé vendredi dernier à la Chambre de commerce et d’industrie d’Antananarivo, sise à Antaninarenina.
Soutenir la jeune génération des entreprises malagasy. Orange Madagascar a officiellement lancé son programme « Orange Lab », le premier accélérateur business ciblant les start-up malagasy. Dans cet esprit, ce programme ambitionne donc de faire émerger les jeunes entreprises porteuses de progrès pour le pays. « Orange est convaincue que dans la Grande île, le digital est une source de progrès et permet de faciliter le quotidien des populations. Le pays regorge par ailleurs de talents et d’un entreprenariat dynamique. 
Le secteur privé est le levier de développement de l’économie. Toutefois, à Madagascar, il rencontre certaines difficultés, l’empêchant de s’épanouir correctement. Entre l’insécurité et le manque d’infrastructures, le travail qui attend le nouveau Président de la République, Andry Rajoelina, est assez périlleux. Face à cette situation, les opérateurs s’attendent surtout à l’amélioration de leurs conditions de « vie » pour pouvoir contribuer au développement économique du pays.Le 3 décembre dernier, le secteur privé, par le biais du Groupement des entreprises de Madagascar (GEM) a organisé un face-à-face avec les deux candidats finalistes au deuxième tour des élections présidentielles. Les différents…

Fil infos

  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !
  • Reconfinement d’Analamanga - Une décision à ne pas prendre à la légère
  • Campagne de vanille - Pressing des certains opérateurs

La Une

Editorial

  • L’autre pandémie !
    La pandémie de Covid-19 sème la terreur et plonge le pays dans le désarroi. A Antananarivo, le nouvel épicentre du fléau, on est partagé entre l’angoisse et l’impuissance. Bien que les données statistiques des dernières soixante-douze heures affichent un semblant d’éclaircie, on est encore loin  de l’orée. La guerre bat toujours son plein ! Selon des experts, voix autorisée, en la matière, la Ville des Mille est infestée de cet indésirable virus. La lutte se corse dans la mesure où les Tananariviens rechignent ouvertement à se plier au respect des consignes à même les plus élémentaires. Le geste barrière, la distanciation d’un mètre, la mesure la plus simple mais également la voie la plus facile au Covid-19 pour sévir est ignorée par l’ensemble de la population. Est-ce réellement par ignorance ou  par une volonté délibérée d’enfreindre la loi, comme d’habitude. Le respect du confinement total subit la résistance des gens. Avec…

A bout portant

AutoDiff