Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Economie

Placement immobilier à l’étranger - Une opportunité d’investissement à Dubaï

Publié le vendredi, 05 avril 2019

Dubaï et ses logements modernes font rêver ! C’est justement dans ce cadre que le groupe spécialisé dans la promotion immobilière, « Renaissance Real Estate organise », les 5 et 6 avril à La City Ivandry, un road show auquel sont conviés les promoteurs malagasy susceptibles de s’intéresser au placement immobilier à l’étranger. « Dubaï est classé dans le top 10 au niveau mondial en terme de sécurité. On croit que le marché africain peut bien profiter des investissements dans ce pays. De plus, les acheteurs ne sont assujettis ni à des taxes sur les propriétés, ni à des taxes sur le revenu, ni à des taxes sur l’héritage », explique Melhem Khalil, proprety advisor d’Emaar Development.

Pour sa campagne à Madagascar, le groupe prévoit des offres exclusives conçues pour les promoteurs malagasy sur ses villas et appartements neufs. « Renaissance Real Estate » offre une large gamme de choix dans l’immobilier, notamment des maisons de vacances et des maisons d’investissements. « J’ai déjà rencontré des gens qui partent au moins six fois par ans à Dubaï. Au lieu de payer les frais d’hôtel, ils peuvent acheter une maison de vacances. Tandis que d’autres personnes aiment beaucoup investir dans le secteur immobilier. La valeur de la maison qu’ils vont acheter aujourd’hui va probablement augmenter avec le temps. D’autant plus que tous nos projets sont encore sur plan. La communauté sera complète entre 2020 jusqu’en 2022 »,  relate Melhem Khalil.
D’ailleurs, le groupe offre une facilité de paiement. « Nous ne demandons pas 100 % de la valeur totale de l’investissement. Le client paiera 50 % du montant de l’immobilier jusqu’à l’aboutissement complète du projet. Le plus intéressant c’est qu’il paiera un montant pour une durée de deux ou trois ans »,  continue-t-il. La première ville de l’Emirat Arabes Unis enregistre ces dernières décennies des performances économiques exceptionnelles. Le groupe « Renaissance Real Estate » développe en ce moment des grands projets immobiliers dans des sites à fort potentiel.
Solange Heriniaina

Fil infos

  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface
  • Ministères et institutions publiques - Les factures impayées de la JIRAMA ne seront plus acceptées
  • Grands travaux pour l'Emergence de Madagascar - Tous les feux sont au vert !
  • Protection des zébus - Les puces électroniques opérationnelles
  • Relations Inde -Madagascar - Un appareil de radiothérapie bientôt inauguré dans le pays
  • Législatives - Le TIM veut renverser le régime

La Une

Editorial

  • De bonne guerre !
    Le combat sinon la course bat son plein. On ne se fait pas de cadeau. A la guerre comme à la guerre, à la course comme à la course. Le semi-marathon pour siéger à Tsimbazaza entame sa dernière ligne droite.  La campagne électorale pour le scrutin des Législatives prendra fin ce samedi 25 mai. Il reste donc cinq jours aux quelque 800 candidats à convaincre leur électorat. Les 151 concurrents qui arriveront premiers gagneront les trophées et porteront chacun et chacune l’honorable titre de « Député de Madagasikara ». Mais avant tout, il faut batailler dur ! Globalement, les concurrents se répartissent en deux camps ou deux fronts. Le premier, le camp soutenant les candidats proches du régime IEM, présentés par « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMA). Ils couvrent les 119 Districts du territoire national. Le second, le camp que l’on pourrait qualifier d’adverse, regroupe les candidats de certaines formations politiques d’opposition…

A bout portant

AutoDiff