Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Editorial

La peur au ventre

Publié le vendredi, 03 mai 2019

Qui a peur de l'IEM ? Qui tremble face à la fulgurante percée de Zandry Kely ? La peur au ventre, les adversaires de l'émergence de Madagascar multiplient attaques et  frondes. Des tirs croisés qui visent personnellement le numéro un de l'Etat. Principale cible, Rajoelina Andry Nirina se trouve au centre de leur assaut, en plein dans la visière de leur arsenal.    Au Palais des sports à Mahamasina, ce cadre emblématique des décisions historiques, Rajoelina se désolait des comportements, pour le moins, bizarres des « ennemis jurés» de la Nation. Aussi  fallait-il rappeler au passage que ce fut dans ce mythique Palais, des grandes rencontres, que Rajoelina annonçait officiellement et solennellement sa décision de se porter candidat à l'élection présidentielle.  

Une annonce ayant fait l'effet d'une bombe ! Une annonce créant la psychose chez les éventuels adversaires à la course à Iavoloha. Déjà à ce moment précis, les Rajao et les Ravalo et bien d'autres grincèrent les dents et tremblotèrent jusqu'au point où les genoux flanchèrent. Porté gagnant aux élections, au grand dam des autres prétendants, Rajoelina Andry Nirina sans attendre ni tergiverser se préoccupe immédiatement aux réalisations des Velirano auxquels il s'était engagé devant le peuple au cours de la campagne électorale. En homme de paroles, il traduit en actes les promesses tenues  lors des déplacements durant la précampagne et la campagne proprement dite. En réalité, Zandry Kely entend souffler une nouvelle pratique politique à Madagascar. Un vrai homme d'Etat se distingue par le fait qu'il respecte les engagements tenus auprès de la population. De toutes les manières, si les électeurs ont bien voulu accorder leur choix en sa faveur c'est grâce à son programme (l'IEM) auquel il avait fermement promis  de concrétiser (Velirano) en cas de victoire.  Ainsi, de grands chantiers démarrent, entre autres, réfections des infrastructures de base telles que routes stratégiques, exemple celle reliant Ambilobe à Vohémar ou celle de Moramanga à Alaotra, réhabilitations des patrimoines historiques comme le cas du Rova Manjakamiadana. Citons aussi le cas de la distribution au prix modéré sinon au prix cassé des « vary mora ». Tout récemment, la revalorisation à 200.000 ariary du revenu minimum des salariés évoluant dans le secteur privé. Autant d'engagements pris que le nouvel homme fort du pays tient coûte que coûte à concrétiser. Le fait que le Président a réussi à convaincre le patronat, en présence des formations syndicales, témoigne à plus d'un titre, qu'il n'est celui que les adversaires, les faux opposants en mal de propositions concrètes, tentèrent de « salir » en semant à tout vent sur la place publique des diffamations indignes des hommes politiques intègres.
En effet, aux prises à une peur bleue les détracteurs de l'IEM crient à tue-tête que Rajoelina Andry … tournerait en bourrique le peuple. Les « Déclarations du Palais » à Mahamasina ne relèveraient, selon eux, que d'une vulgaire supercherie, fruit de l'imaginaire d'un jeune … rêveur. Des faits irréalisables !
Concrètement, ces faux politiciens, trop habitués à mentir à leur peuple, ne croient un seul instant que le jeune Chef d'Etat serait en mesure de réaliser ces importantes ou vitales déclarations. Et au moment où Rajoelina commença à tenir ses paroles, quels que soient les obstacles à franchir, la peur au ventre les assaillit.
Ndrianaivo

Fil infos

  • Mariage forcé d’une Malagasy en Chine - Une mère et sa fille devant le Parquet
  • Paysage politique malagasy - Disparition des grands partis d’antan
  • Résultats provisoires des législatives - Les « Orange » largement en tête
  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel

La Une

Editorial

  • IRMAR en pole position ?
    Nouvelle majorité ! Comme prévu et qu’il fallait s’y attendre, la CENI publiait ce samedi 15 juin sur son site officiel les résultats officiels provisoires des législatives du 27 mai 2019. « Isika Rehetra Miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMAR), l’ex-IRD, avec 84 sièges remporterait le scrutin. Sauf revirement de la situation opéré du côté de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), l’instance finale de décision officielle, une nouvelle majorité portant le dossard de la couleur Orange s’emparerait de l’Assemblée nationale. L’IRMAR, la nouvelle et légitime appellation de la plate-forme présidentielle dominerait, le conditionnel est de rigueur, jusqu’à la confirmation officielle, la nouvelle configuration politique au Palais de Tsimbazaza. Largement en tête selon les résultats affichés par la CENI, le groupement de partis faisant le « même chemin » avec Rajoelina vers la voie du redressement de la Nation survolerait les débats au sein de l’Assemblée nationale. C’est un bon augure pour le jeune Président dans…

A bout portant

AutoDiff