Politique

Alors qu’aucun juge ne s’est encore prononcé dessus, le Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier, devant la presse, a évoqué des dessous politiques derrière la série de violences et de vindictes populaires qui ont secoué le pays dernièrement. Lui de citer particulièrement les émeutes de Mampikony, samedi dernier. Interrogé au cours d’une conférence de presse dans ses bureaux à Mahazoarivo, hier en fin de matinée, le chef du Gouvernement est revenu sur cet épisode.
Frictions au sein du groupe parlementaire « Vondrona politika miara-dia - Malagasy miara-miainga » (Vpm-Mmm). Milavonjy Philobert n’accepte pas son remplacement par Solaimana Mahamodo à la tête du groupement parlementaire à l’Assemblée nationale. En marge de la présentation d’une plateforme politique pro-régime à l’hôtel Colbert d’Antaninarenina, samedi dernier, l’élu d’Ambovombe Androy Milavonjy Philobert a soutenu être toujours le président du groupe parlementaire Vpm-Mmm.
Le camouflet essuyé par le Président Hery Rajaonarimampianina, lors de son déplacement le 31 octobre dernier à Antsiranana où a été organisé le 2ème Conseil des ministres décentralisé, est dur à accepter par des responsables du Hvm et certains refusent la part de responsabilité qui leur est attribuée.
Après une série d’invectives contre le régime, la dernière Conférence  des évêques de Madagascar (Cem) s’est ponctuée sous une note plus indulgente. Ouverte le 2 novembre dernier, la conférence ne se terminera que le 11 novembre prochain. En tout cas, une nouvelle déclaration devra ressortir de cette rencontre.
  Sans aller jusqu’à dire que ce qui se passe sur les réseaux sociaux est le reflet fidèle de l’opinion publique, il est intéressant de noter que ces derniers temps, les publications plus ou moins satyriques clouant au pilori le régime actuel y sont de plus en plus nombreuses et force est de constater que, dans la plupart des cas, elles sont favorablement accueillies par les internautes.
Indignation quasi générale hier parmi les passagers à destination de Nosy Be à Ankify où le Président Hery Rajaonarimampianina s’est rendu afin d’inaugurer le port de la localité. Selon les témoignages de nombreux passagers, ils ont quitté la ville d’Antsiranana la nuit de jeudi dernier aux alentours de 23h 50mn et sont arrivés à Ankify le lendemain vers 8h du matin. Ils pensaient pouvoir s’embarquer pour Nosy Be aussitôt, mais à leur grande surprise, les propriétaires des « coques » (vedette rapide) leur ont fait savoir qu’ils n’ont le droit de quitter Ankify qu’après l’inauguration du port et le départ…
Les spéculations sur un remaniement au sein du Gouvernement de Mahafaly Solonandrasana Olivier reviennent de nouveau dans l’actualité. Outre le remplacement de Rodolphe Ramanantsoa, à la tête du département de l’Energie et des Hydrocarbures, décédé,  certaines sources au sommet de l’Etat donnent pour acquis un ajustement technique au sein du Gouvernement et qu’il aura lieu incessamment.

Fil infos

  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea admirés par tout un peuple
  • Festivités du 26 juin - Le Président Andry Rajoelina aux côtés de la population
  • Premier ministre Christian Ntsay - « La dette de 170 milliards d’ariary envers le secteur pétrolier apurée »
  • Coupe d’Afrique des Nations 2019 - « Alefa Barea ! »
  • Nouveaux contrats d’approvisionnement de la JIRAMA - En cours de finalisation !
  • Arrêt des subventions aux pétroliers - 240 milliards d’ariary disponibles pour des projets étatiques
  • Baisse conséquente du prix du pétrole lampant - Le régime priorise les plus vulnérables
  • Véronique Vouland Aneini - « Beaucoup d'espoirs se lèvent à Madagascar »
  • Maison centrale de Nosy Be - Les mineurs incarcérés avec les adultes
  • Code de la Communication - Lancement des consultations à Mahajanga

La Une

Editorial

  • Bien parti !
    Barea avec un score honorable de 2 à 2 face à la Guinée se trouve sur la bonne voie. Un match nul que les poulains de Dupuis vont capitaliser pour défier d'autres prétendants censés être favoris. Outsider et n'a pas honte de l'être, les sociétaires du Barea foncent. Pour une toute première participation aux joutes footballistiques continentales, les éléments de Faneva Ima impressionnent. Evidemment, l'équipe nationale guinéenne avec qui Barea devait rencontrer, en Groupe B, pour le premier match, relève d'un niveau technique assez abordable par rapport aux grandes équipes africaines mais la prestation de notre onze national n'a point démérité. A en suivre de près le match de samedi, il fallait quand même reconnaître que Barea sut déjouer les pièges de l'adversaire dont certains parmi les joueurs évoluent dans des équipes de prestige telles le Liverpool.    

A bout portant

AutoDiff