Politique

Leurs incarcérations remontent au 23 septembre dernier, après leurs interpellations à Soamahamanina le jour précédent. Pierre Robson et Tsihoarana Andrianony avaient été auditionnés à Miarinarivo,  puis déférés au parquet du Tribunal de première instance d’Antananarivo, dans la soirée du 23 septembre dernier, avant d’être placés sous mandat de dépôt  à la maison d’arrêt d’Antanimora. Présentés devant le juge d’instruction, les deux leaders de l’association « Vona Soamahamanina » sont accusés d’« atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat »,  de « conduite d’une manifestation sans autorisation » et  de « destruction de biens publics ».
Le 19ème sommet des Chefs d‘Etat et de gouvernement du Comesa (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) a charmé plus d’un au niveau du pouvoir. Seulement, l’effet du charme dissipé, des interrogations se sont faites sur l’absence des Chefs d’Etat qui ont été invités, pour rehausser de leur présence ce 19ème sommet des Chefs d’État et de gouvernement de la même organisation régionale, qui a eu lieu hier et aujourd’hui à Ivato.
Ambiance calme et chaises vides. C’est ce qui résume la cérémonie d’ouverture de la 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale à Tsimbazaza, hier après-midi. La majorité des députés ont brillé par leur absence, alors que le Parlement s’attellera bientôt à des textes cruciaux, à l’instar de la loi de Finances 2017.
Le chef de l'Etat malagasy, Hery Rajaonarimampianina, a été élu hier à Antananarivo, président en exercice du Marché commun pour l'Afrique orientale et australe (Comesa), à l’ouverture du 19ème sommet de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de cette organisation.
Depuis hier matin, la population de la Ville des Mille évolue dans un décor militaire. Chars de combat, véhicules blindés, voitures « pick-up » et camions bourrés de Forces de l’ordre circulent comme dans une cité en état de siège sur la route Digue, entre Anosizato et Ivato. C’est dans ce décor que s’est ouvert le Sommet du Comesa (Marché commun de l’Afrique orientale et australe). Plusieurs centaines de personnes participent à ce grand évènement international. 
500 000 000 d'euros au bas mot. Tel serait, estimé par des connaisseurs en investissement immobilier, le coût de réalisation du « Suntower de Tananarive », désigné par le slogan du projet comme étant « la Tour la plus haute de tout l'océan Indien ».
Madagascar est spécialement invité au Séminaire des leaders africains organisé par la Banque africaine de développement (Bad), lequel se déroule à Abidjan (Côte d’Ivoire) du 17 au 19 octobre. Une délégation malgache, conduite par le ministre des Finances et du Budget, Gervais Rakotoarimanana participe à cette rencontre, dont les discussions sont axées sur les impacts de la malnutrition sur le développement, la croissance économique et la pauvreté.

Fil infos

  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea admirés par tout un peuple
  • Festivités du 26 juin - Le Président Andry Rajoelina aux côtés de la population
  • Premier ministre Christian Ntsay - « La dette de 170 milliards d’ariary envers le secteur pétrolier apurée »
  • Coupe d’Afrique des Nations 2019 - « Alefa Barea ! »
  • Nouveaux contrats d’approvisionnement de la JIRAMA - En cours de finalisation !
  • Arrêt des subventions aux pétroliers - 240 milliards d’ariary disponibles pour des projets étatiques
  • Baisse conséquente du prix du pétrole lampant - Le régime priorise les plus vulnérables
  • Véronique Vouland Aneini - « Beaucoup d'espoirs se lèvent à Madagascar »
  • Maison centrale de Nosy Be - Les mineurs incarcérés avec les adultes
  • Code de la Communication - Lancement des consultations à Mahajanga

La Une

Editorial

  • Bien parti !
    Barea avec un score honorable de 2 à 2 face à la Guinée se trouve sur la bonne voie. Un match nul que les poulains de Dupuis vont capitaliser pour défier d'autres prétendants censés être favoris. Outsider et n'a pas honte de l'être, les sociétaires du Barea foncent. Pour une toute première participation aux joutes footballistiques continentales, les éléments de Faneva Ima impressionnent. Evidemment, l'équipe nationale guinéenne avec qui Barea devait rencontrer, en Groupe B, pour le premier match, relève d'un niveau technique assez abordable par rapport aux grandes équipes africaines mais la prestation de notre onze national n'a point démérité. A en suivre de près le match de samedi, il fallait quand même reconnaître que Barea sut déjouer les pièges de l'adversaire dont certains parmi les joueurs évoluent dans des équipes de prestige telles le Liverpool.    

A bout portant

AutoDiff