Politique

« Il n’y a aucune raison de ne pas attendre 2018 », telle est la réponse de Koen Vervaeke, directeur pour l’Afrique du service diplomatique européen, sur la question de l’élection présidentielle anticipée qui domine l’actualité politique du moment.
Les Chinois, ciblés depuis plusieurs semaines par les contestations paysannes, ont quitté la localité de Soamahamanina. Certains habitants craignent que ce qui ressemble à une retraite précipitée soit en réalité un repli stratégique bien calculé.
Des représentants des 22 Régions de Madagascar et le comité organisateur ont entamé hier à l’Institut supérieur de travail social de Mandrimena, les travaux dans le cadre du Conseil national préparatoire du« Dinika ho fanavotam-pirenena » (Dfp). Les travaux présidés par les Maharavo Ratolojanahary, Elysée Ranarivelo, Soava Andriamarotafika, Pety Rakotoniaina, Hary Naivo Rasamoelina, vont discuter les points inscrits à l’ordre du jour.
Le directeur de cabinet du ministre de la Communication et des Relations avec les institutions, Nivo Ratiarison, a retrouvé Alain Ramaroson, Jean Nirina Rafanomezantsoa ainsi que les 5 leaders du mouvement « Vona Soamahamanina » dans la maison de force d’Antanimora. Tout ce beau monde séjourne, dorénavant, dans cette prison célèbre et populaire, qui accueille généralement des prisonniers de droit commun.
Une nouvelle manifestation des habitants de Soamahamanina est attendue ce jour. Tout peut arriver. Des affrontements, avec les Forces de l’ordre, peuvent de nouveau avoir lieu. Ces derniers qui ont prouvé, récemment, qu’ils avaient la gâchette facile. Le rassemblement des habitants, au niveau du bureau de la Commune de Soamahamanina, devrait débuter la journée.
Le ministre des Finances et du Budget a donné un coup de pied dans la fourmilière, en affirmant que 39 % seulement des énergies produites par la compagnie nationale d’électricité et d’eau de Madagascar (Jirama), étaient commercialisées. Le reste serait volé ou perdu… Au lieu de faire des profits, cette société accumule les pertes, à entendre le Grand argentier. Le locataire du département d’Antaninarenina note notamment les vols d’électricité.
Le Président Hery Rajaonarimampianina poursuit ses descentes dans les « Faritany ». Après Toamasina, il sera ce jour à Ambilobe afin d’inaugurer un bloc opératoire et apporter de l’aide aux victimes des incendies d’Ankazomborona et de Beramanja.

Fil infos

  • Restitution des îles malagasy l'océan Indien - L'Etat lance la mobilisation nationale
  • Confrontation de listes électorales - Le TIM se trompe de porte
  • Ambovombe Androy - Un candidat attaque la CENI
  • Haute Cour de Justice - Dix dossiers transmis à l’Assemblée nationale
  • Assainissement de la liste électorale - Une affaire de tout un chacun
  • Tension politique et santé publique - Mialy Rajoelina apporte fraîcheur et assurance
  • Parti HVM - Plus de raison d'être
  • Naina Andriantsitohaina - Acta non verba
  • Nantenaina Rakotonirina - Un maire rassembleur
  • Défaite du TIM dans la Capitale - Autopsie d’une débâcle annoncée

La Une

Editorial

  • Impunité parlementaire ?
    Les députés ont adopté, en séance plénière, une résolution pour la libération de leurs pairs Hasimpirenena Rasolomampionona, élu à Fandriana et Raveloson Ludovic élu à Mahabo, incarcérés pour des affaires qui les concernent personnellement. Suite à la recommandation de la Commission permanente chargée de l'examen des demandes de suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de liberté ou de la poursuite d'un député présidée par Rakotomalala Lucien, député élu à Morombe, les députés ont pris la résolution de libérer les deux élus. Le Bureau permanent est chargé de le transmettre à qui de droit. A charge pour le Gouvernement et la Justice de prendre leurs dispositions. Evidemment, le comportement pour le moins corporatiste crée des vagues.  

A bout portant

AutoDiff