Politique

Projet d’assasinat - Un contrat sur la tête de Rajaonarimampianina !

Publié le mardi, 26 septembre 2017
Un contrat a été lancé sur la personne de Hery Rajaonarimampianina  Président de la République de Madagascar, depuis samedi dernier. « Si quelqu’un est prêt à se sacrifier, à donner sa vie pour son pays en éliminant le Président de la République malagasy Hery Rajaonarimampianina, venez en message privé car il y a un contrat pour ceux qui sont prêts ». Telle est la teneur du message rendu public par un compte sur le réseau social Facebook qui porte le nom de Steve Andrianiaina Rajaonah Tafaray. Ce message a fait le buzz sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

Marc Ravalomanana - Des déplacements sous surveillance

Publié le lundi, 25 septembre 2017
Les autorités malgaches surveillent de très près les moindres mouvements de Marc Ravalomanana. Les services de renseignements normaux sont toujours mobilisés à ses déplacements dans les régions. C’est le cas le week-end dernier où le résident de Faravohitra a pris la liberté de sillonner la partie sud de l’Analanjirofo. Les gendarmes et policiers y ont reçu l’ordre de tout signaler sur son passage.

Peste - Deux nouveaux décès à Toamasina

Publié le lundi, 25 septembre 2017
Après quelques jours de retour au calme, les habitants de la ville de Toamasina sont de nouveau angoissés suite aux cas suspects de peste pulmonaire. Selon les informations émanant de nos sources locales, un patient aurait été hospitalisé d’urgence dans le centre hospitalier de Morafeno, vendredi dernier, avant son transfert dans le service pneumologie de l’Hôpitaly Be de Toamasina. Le patient aurait toutefois décédé d’une peste pulmonaire, le lendemain.  D’un autre côté, un autre patient admis dans ce même service aurait succombé, le même jour.
Quel sort sera réservé au parlementaire de la Région du Menabe actuellement dans le viseur de la justice ? Cet élu est soupçonné d’abus de fonction. D’après les informations répercutées dans la presse locale en fin de la semaine dernière, ce parlementaire serait soupçonné de s’adonner à des activités d’exploitation forestière illicite.  Les enquêtes menées dans ce dossier auraient également faire ressortir des actes corrompus d’abus de fonction accomplis par l’élu.  Les enquêtes closes, le dossier y afférent a été transmis au Tribunal de première instance de Morondava. Les informations laissent entendre que la levée de l’immunité parlementaire est attendue…
Le Président Hery Rajaonarimampianina serait – il le « vilain petit canard » dans le cercle des Présidents ? Toute porte à le croire, étant donné le traitement dont il a reçu au cours de la 72 e Assemblée générale des Nations unies, à New York. Un évènement international incontournable durant lequel, le locataire d’Iavoloha a été snobé par  les grands chefs d’Etat. D’abord il y eut la poignée de main que le Chef de l’Etat Malagasy a dû littéralement quémander auprès de son homologue français, Emmanuel Macron.
Près de deux ans après les faits à  Toamasina, le procès des prévenus dans l’affaire du double kidnapping d’Arnaud et d’Annie, s’ouvrira -  sauf changement de dernière heure - ce jour à la Cour  criminelle ordinaire du Tribunal d’Antananarivo. Prévu se dérouler durant quelques jours, le procès devrait voir le passage devant la barre de plusieurs personnes dont des membres des Forces de l’ordre et un juge…Ce procès a été longtemps attendu par la famille des victimes et l’opinion qui veulent  connaître la vérité dans cette affaire. Et ce dans la mesure où l’issue du kidnapping sort malheureusement de l’ordinaire.…
Premier coup dur pour la récente Garde des Sceaux et ministre de la Justice.  Hier, le Syndicat des magistrats (Smm) et le Syndicat des greffiers de Madagascar (Sgm) ont décidé d’entamer ensemble une grève pour une période illimitée et sur toute l’étendue du territoire.  La décision d’aller en grève a été prise au cours des assemblées générales respectives des deux corps tenues hier dans la matinée. L’annonce de cette grève synchrone a été faite au cours d’une conférence de presse conjointe des deux syndicats à la Cour suprême d’Anosy hier en début de l’après midi. 

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

La Une

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff