Publié dans Culture

Exposition - Rijasolo s'exprime sur les murs du marché de Pochard

Publié le lundi, 11 octobre 2021

De la rue d'Antanimena allant vers Soarano, le photographe de renom Rijasolo affiche d'immenses portraits en noir et blanc et en couleur sur les murs du marché de Pochard. Une exposition qui a débuté dimanche après-midi et qui y sera en permanence jusqu'à ce que les photos soient abîmées par le temps et les intempéries.

Un événement organisé par la galerie Hakanto Contemporary en partenariat avec la Commune urbaine d'Antananarivo qui rentre dans le cadre de l'exposition collective intitulée « Ny Fitiavanay, Our Love, Notre Amour » à laquelle vingt-six artistes issus de Madagascar parlent de leur amour pour la Grande île. Dans les allées, les piétons ainsi que les automobilistes verront quatre photos en noir et blanc et un cliché en couleur évoquant la vie ainsi que la misère du peuple malgache surtout les plus démunis. « Depuis 2004, je photographie les Malgaches. Qui sont-ils ? Que veut dire être Malagasy au 21ème siècle ? Comment les Malgaches s'inscrivent actuellement dans ce Monde ? Et je nous trouve, à la fois beaux et tristes. Résilients et faillibles. Courageux et timorés, violents mais aussi poétiques. Alors j'ai choisi ces photographies, non pas parce qu'elles pourraient correspondre à l'idée que l'on se fait, ou que l'on espère aussi…Mais parce qu'elles me semblent se rapprocher d'un état d'esprit, mon état d'esprit à ce moment là où je pense comprendre ce que veut dire être Malagasy », estime Rijasolo. Depuis dimanche, ses clichés attirent l'attention des passants. A en croire que depuis deux jours les murs du marché de Pochard est devenu un petit musée à ciel ouvert ! En levant la tête, on peut découvrir des photos étonnantes. Dans l'ensemble du quartier, il n'y a qu'à se promener pour tomber sur un chef-d'œuvre tel que ses photos. Bref, ces images donnent également des couleurs aux murs du marché de Pochard.

SitrakaRakotobe

Fil infos

  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
  • Coupures incessantes de l’électricité - Les usagers de la JIRAMA se rebellent !
  • Grève du personnel du Sénat - L'adoption du projet de loi des Finances reportée
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff