Publié dans Culture

Exposition - Rijasolo s'exprime sur les murs du marché de Pochard

Publié le lundi, 11 octobre 2021

De la rue d'Antanimena allant vers Soarano, le photographe de renom Rijasolo affiche d'immenses portraits en noir et blanc et en couleur sur les murs du marché de Pochard. Une exposition qui a débuté dimanche après-midi et qui y sera en permanence jusqu'à ce que les photos soient abîmées par le temps et les intempéries.

Un événement organisé par la galerie Hakanto Contemporary en partenariat avec la Commune urbaine d'Antananarivo qui rentre dans le cadre de l'exposition collective intitulée « Ny Fitiavanay, Our Love, Notre Amour » à laquelle vingt-six artistes issus de Madagascar parlent de leur amour pour la Grande île. Dans les allées, les piétons ainsi que les automobilistes verront quatre photos en noir et blanc et un cliché en couleur évoquant la vie ainsi que la misère du peuple malgache surtout les plus démunis. « Depuis 2004, je photographie les Malgaches. Qui sont-ils ? Que veut dire être Malagasy au 21ème siècle ? Comment les Malgaches s'inscrivent actuellement dans ce Monde ? Et je nous trouve, à la fois beaux et tristes. Résilients et faillibles. Courageux et timorés, violents mais aussi poétiques. Alors j'ai choisi ces photographies, non pas parce qu'elles pourraient correspondre à l'idée que l'on se fait, ou que l'on espère aussi…Mais parce qu'elles me semblent se rapprocher d'un état d'esprit, mon état d'esprit à ce moment là où je pense comprendre ce que veut dire être Malagasy », estime Rijasolo. Depuis dimanche, ses clichés attirent l'attention des passants. A en croire que depuis deux jours les murs du marché de Pochard est devenu un petit musée à ciel ouvert ! En levant la tête, on peut découvrir des photos étonnantes. Dans l'ensemble du quartier, il n'y a qu'à se promener pour tomber sur un chef-d'œuvre tel que ses photos. Bref, ces images donnent également des couleurs aux murs du marché de Pochard.

SitrakaRakotobe

Fil infos

  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur
  • Trafic de bois précieux - 3 individus interpellés avec un chargement de palissandre
  • Grâce présidentielle - Remises de peine pour 11 316 détenus
  • Une jeune femme de 22 ans remporte un « trano mora » - « Je suis abasourdie »
  • Exportation de vanille - Des licences refusées pour non-rapatriement de devises
  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Sur la braise !
    La vie reprend son cours. Une reprise difficile pour certains. Sur le chaudron voire sur la poudrière pour d’autres. En tout cas, c’est la galère dans l’ensemble !Dès le lendemain, sans faute, de la date de la célébration de la Fête nationale, les vicissitudes des délestages reviennent au galop. Les coupures d’eau, du matin jusqu’au beau milieu de l’après-midi gâche les travaux de la vie quotidienne des ménages. Les coupures d’électricité qui prennent toujours au dépourvu chacun dans ses activités à la maison, à l’atelier, à la coiffure, à l’épicerie, etc., continuent de faire des ravages. Et le ras-le-bol remonte en surface.Mais, l’évènement phare de ce retour à la vie … anormale revient à la séance de « face-à-face » entre les membres de l’Exécutif et les élus du Parlement de la Chambre basse. Incontestablement, c’est le point d’orgue de la semaine qui concentre les attentions de l’opinion publique. Les…

A bout portant

AutoDiff