Société

Nouveaux cas positifs importés. La dernière fois où le Centre de commandement opérationnel (CCO) - Covid-19 Ivato en a recensé remonte à des mois. Malheureusement donc, au cours de ces dernières 24 heures, 6 nouveaux cas positifs au coronavirus venus de l’extérieur ont été recensés à Madagascar. Ceux-ci figurent parmi les 63 nouvelles contaminations sur 598 tests effectués, annoncées par le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle, porte-parole dudit centre, lors de son allocution sur les chaînes télévisées et radiophoniques, hier vers 13h. Ces 6 passagers provenant d’Europe ont présenté des résultats d’analyse PCR négatifs à l’embarquement à Paris, mais ils…
En plus de sa beauté, Saya Nellie Anjaratiana, la miss Madagascar 2020, représentante de Madagascar à la 70ème cérémonie du Miss monde, est aussi intelligente. Son souhait le plus cher est actuellement d’aider les jumeaux de Mananjary, considérés comme une source de malédiction pour l’ethnie Antambahoaka et dans partie du Sud-est de Madagascar. Etant consciente qu’ils sont toujours mal perçus et abandonnés, la reine de beauté malagasy lance un projet humanitaire en faveur de ces jumeaux aux destins incertains. Selon ses dires, ses actions ne vont surtout pas cesser cette pratique. Mais d’une autre manière, elles vont certainement améliorer la…

Ampitatafika - Trois motos volées en une nuit

Publié le lundi, 21 septembre 2020
On assiste actuellement à une recrudescence sans précédent du vol de moto, notamment dans la périphérie de la Capitale. C'était le cas, hier matin, à Ampitatafika. Des voleurs se sont emparés des trois motos de particuliers, malgré les moyens de surveillance du local comme les caméras de surveillance. Et pourtant, ces engins à deux-roues étaient garés dans l'enceinte d'une propriété. Ce n'est pas tout : les propriétaires les avaient bien arrimées avec des chaînes ou autres structures métalliques de sécurité.
Les trois Centres de traitement Covid-19 ou CTC situés à Ivato, Alarobia, et Mahamasina ont fermé leurs portes. Désormais, tous les cas positifs demandant une hospitalisation immédiate seront transférés au niveau des grands hôpitaux de la Capitale. « Le ministère prend aujourd'hui (ndlr : hier) la responsabilité de mettre tous les grands établissements sanitaires à la disposition des personnes testées », a ordonné le Professeur Rakotovao Hanitrala Jean Louis, n°1 du ministère de la Santé publique, lors de son intervention à la TVM, hier.
Une triste nouvelle est tombée hier, celle de la disparition d'une des plus grandes figures du « Hira gasy » de la Grande île. Il s'agit de Ramahafadrahona, celui qui a bercé plusieurs générations avec ses grands tubes de toujours comme « Vive l'amour », « Toko-tapaka » ou encore « Raozy Maria ».
Vers 22h, vendredi dernier, trois policiers furent blessés à la suite d’un coup de bélier de 2 scooters à un barrage de contrôle situé à Behoririka. Aux guidons des deux-roues, l’un Kymco G5, l’autre un Yamaha Jog 90, se trouvaient deux jeunes de 23 et de 24 ans. Les motocyclistes, outre le fait qu’ils ont délibérément percuté les éléments des Forces de l’ordre, ont roulé en sens unique, une situation qui leur a valu d’être intimés à s’immobiliser au barrage.Or, au lieu d’obtempérer aux ordres des agents de police, les deux scootéristes ont au contraire poursuivi leur route. C’était dans…
Jour J. Les 327 455 candidats inscrits dans tout Madagascar passeront leur examen pour l’obtention du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) à partir de ce jour et ce jusqu’à jeudi prochain. L’on note 745 candidats de moins par rapport aux statistiques de 2019, à cause de la Covid-19. D’ailleurs, des mesures sanitaires s’imposent dans les centres et salles d’examen face à cette pandémie. Selon les informations recueillies, 1 992 salles d’examen supplémentaires, réparties dans 12 nouveaux centres, accueilleront les candidats cette année. Comme durant l’examen du CEPE, chaque salle d’examen doit accueillir moins de 50 candidats, avec le respect…
Page 1 sur 160

Fil infos

  • Carburants - L’Etat doit encore 83 milliards d’ariary aux pétroliers
  • KMF-CNOE – Etat malagasy - Le Conseil d’Etat se déclare incompétent
  • Pôle anti-corruption d’Antananarivo - 649 dossiers traités en deux ans
  • Projet d’incendie à l’université de Toamasina - Un conseiller de l’ex-Président dans le collimateur de la Justice
  • Code municipal d’hygiène - Réplique du maire Naina Andriantsitohaina
  • Assassinat de Danil Radjan - La théorie d’un règlement de comptes privilégiée
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar, parmi les pionniers dans la médecine traditionnelle
  • Covid-19 - Relâchement signifie suicide collectif !
  • Déconfinement - Le secteur du transport poursuit sa reprise
  • Incendie à Ankatso II et à Manjakandriana - Des millions d’ariary de perte, aucun mort ni blessé

La Une

Editorial

  • Cause toujours !
    Palabre par-ci ! Causerie par-là ! Décidément en face, de l’autre côté de la rive, on n’en finit pas de jacasser, de caqueter ou de papoter. De la cacophonie ! De l’énervement superficiel ! D’un semblant de colère d’un juste ! En réalité, on a la peur bleue d’être fauché à … jamais.Ravalomanana Marc en binôme avec Rivo Rakotovao s’agitent. Si le premier fut un ancien Chef d’Etat plutôt un président déchu, le second un futur ex-président d’institution. Entourés d’une cohorte de rapaces avides de proies faciles, ils font du bruit, du tapage inutile. Le tout donc dans un ensemble factice portant l’étiquette d’opposition. A Madagasikara, il n’existe pas d’opposition à proprement parler. On n’a que des ex de ceci ou d’anciens de cela ou encore des ratés qui gesticulent dans un but inavoué de récupérer, d’une manière ou d’une autre, quelque chose qui a échappé à la prise. Inaptes…

A bout portant

AutoDiff