Economie

Patience mise à l’épreuve. C’est de cette manière que les organisations de la société civile ressentent l’attente de la publication du Projet de loi de Finances rectificative (PLFR) pour cette année. Etant donné l’approche de la fin de la session parlementaire, et que le PLFR n’est pas encore accessible au grand public, la partie de la société civile tire ainsi la sonnette d’alarme sur le fait que ce projet de loi puisse être l’objet d’une validation à la va-vite et avec peu ou sans réflexion de la part des élus en charge de faire passer la loi. La société civile…
Clap de fin sur l’édition nationale du Prix Orange de l’entrepreneuriat social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM) 2020. Les projets qui représenteront Madagascar au niveau panafricain sont désormais connus. Plusieurs projets ont participé à cette édition, mais seules trois idées ont conquis le jury grâce à leur créativité au service de la société. Il s’agit de « AndaoShare », qui a obtenu la première place dans la compétition. C’est une plateforme de financement participatif qui met directement en relation les donateurs aux associations porteurs de projets dans le domaine de l’émancipation de la femme, l’environnement mais aussi l’éducation et…
A l’approche de la fête des pères pour ce dimanche 20 juin et celle de l’indépendance le 26 juin, la joie et l’enthousiasme seront au rendez-vous en ce sixième mois l’année. En effet, la société Baolai met le paquet pour les clients dans le cadre des préparatifs pour ces réjouissances.
« 1 003 kilogrammes d’or sont entreposés à la Banque centrale de Madagascar depuis le mois de décembre », selon le compte rendu effectué par Fidiniavo Ravokatra, ministre des Mines et des Ressources stratégiques (MMRS), face aux représentants de la Chambre basse, hier. Une façon pour ce responsable d’annoncer que le projet de consolidation des réserves nationales, enclenché l’année dernière en collaboration avec la banque centrale de Madagascar (BFM), est en bonne voie.
Tout dépend de la technique de production, mais aussi des conditions climatiques. Dans la Région de Menabe, le haricot figure parmi les secteurs prioritaires avec le riz et le gros pois. Avec l’appui du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche dans le cadre du projet AD2M (Appui au développement du Menabe et du Melaky) initié par le FIDA, le District de Miandrivazo voit alors sa production augmenter à vue d’œil.
Pari réussi pour les organisateurs. Un mois après son lancement, l’eFIM, la version en ligne de la Foire internationale de Madagascar (FIM) enregistre déjà plus de 25 000 visiteurs issus des quatre coins du globe. « En effet, grâce à la nouvelle technologie, nous pouvons aujourd’hui établir une cartographie des visiteurs internationaux de notre plateforme. Nous savons que des acteurs économiques de l’Allemagne, du Canada, des Comores, de Maurice ou encore de Dubaï et de Singapour sont passés par l’eFIM. En tout, une quinzaine de pays sont concernés. Une prouesse absolument inédite et inégalée par n’importe quel événement économique à…
Nouveau marché en vue. Avec la concurrence de la vanille artificielle et l’instabilité des prix, Madagascar a dû mal aujourd’hui à écouler ses produits, sur le marché international. Pour solutionner ce problème, les opérateurs ont ainsi décidé de s’ouvrir à d’autres marchés et ne pas se limiter à ceux de l’Europe ou encore des Etats-Unis. Dans ce sens, des opérateurs ont décidé de miser sur le marché iranien. « Un premier échantillon de vanille mais aussi de girofle de Madagascar ont été envoyés en Iran la semaine dernière. Les opérateurs iraniens ont testé et approuvé les deux produits. Et ils…
Page 1 sur 144

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff