Politique

La tolérance zéro est de mise au niveau du ministère de la Justice. Lors de son passage devant les députés hier, pour la présentation du rapport d’exécution du programme son département, le Garde des Sceaux et ministre de la Justice a indiqué, dans la partie consacrée à la lutte contre la corruption et la promotion de l’intégrité au niveau de la justice, que 19 magistrats avaient été traduits en Conseil de discipline depuis janvier 2020. Un chiffre en hausse par rapport à l’année précédente. Cet organe disciplinaire au niveau de la magistrature avait traité les dossiers de 12 magistrats. Dans…
Le processus de sécurisation du pays est sur la bonne voie. Hier, au camp militaire de la CAPSAT à Soanierana, la Police nationale a fait la réception de 550 fusils. Une bonne partie est constituée de fusils MAS-36 et une autre de MAK-49. Il s’agit d’une donation du ministère de la Défense nationale, dans le cadre d’un accord bipartite et signé avec le ministère de la Sécurité publique. « Ces armes attribuées au ministère de la Sécurité publique, proviennent d’un sur-stockage de l’Armée. Ce n’est pas la première fois que ce genre de dotation en faveur de la Police nationale…
La campagne de vaccination contre la Covid-19 a pris fin hier. Malheureusement, le dernier jour de l'administration de la première dose ne s'est pas déroulé comme prévu. Malgré les affiches publicitaires indiquant la date du 17 juin comme dernier jour, des centres de vaccination n'ont plus été opérationnels hier. C'était le cas du vaccinodrome installé à l'hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA). Or, de longues files d'attente y ont été déjà observées très tôt le matin.
Un rappel à l'ordre est nécessaire en cette veille de la fête de célébration du soixante-unième anniversaire du retour de l'indépendance. Visiblement, des acteurs locaux ont la velléité de passer outre les mesures sanitaires édictées par le sommet de l'Etat. A plus d'une semaine de la date du 26 juin, des affiches et annonces invitant les populations à des spectacles et des bals aux foyers sociaux circulent sur les réseaux sociaux.
 Procédures accélérées. Les responsables du ministère des Nouvelles villes sont descendus à Imerintsiatosika, hier, afin d’enclencher les préliminaires pour définir les tracés de la nouvelle ville « Tanamasoandro ». Le feu vert pour l’accélération des appels d’offres pour la concrétisation de cette promesse présidentielle vient récemment d’être validé en Conseil des ministres. Raison pour laquelle les autorités compétentes ont enclenché les prospections depuis hier. « Pour le moment, nous sommes en étude pour l’établissement de 240 logements qui fera office de liaison entre Antananarivo et la nouvelle ville qui sera érigée en grande partie à Imerintsiatosika sur un terrain d’une…
La Direction régionale de l’Aménagement du territoire et des Travaux publics, l’Autorité pour la protection contre les inondations de la plainte d’Antananarivo et les représentants des Communes concernées ont effectué une descente d’urgence sur le site du pont d’Ampasika hier. Une descente dont l’objectif a été de constater visu l’état des lieux. Sur place en effet, depuis quelque temps, il a été constaté que des mineurs artisans ont extrait du sable situé sous cet ouvrage reliant la Capitale à la Commune d’Itaosy. L’extraction de sable à 50 mètres en amont et en aval d’un pont est pourtant une pratique interdite…
Une occasion d’évaluer les candidats qui vont passer leur premier examen officiel. Des milliers de candidats, issus de diverses circonscriptions scolaires (CISCO), ont passé hier à leur « CEPE blanc ». Il s’agit du second examen blanc, du moins pour les CISCO d’Antananarivo ville et d’Antananarivo Avaradrano, puisque le premier s’est tenu à la fin mai dernier.
Page 1 sur 248

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff