Editorial

De l’austérité absolue !

Publié le mercredi, 12 juin 2024
Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des…

Nécessité publique

Publié le mardi, 11 juin 2024
Le service public est une chose, la nécessité publique une autre ! Si le service public met en œuvre tous les moyens pour satisfaire les besoins fondamentaux et quotidiens de la population, la nécessite publique s’occupe de tout le processus pour sauvegarder les intérêts vitaux de la population. Font partie des éléments du service public, les voiries, les transports en commun et le fret, les caisses publiques, les banques (GAB), les Postes, les douanes, les services des ports, les infrastructures routières, etc.

Pour de bon !

Publié le lundi, 10 juin 2024
Cette fois-ci, ce sera la bonne. Du moins, espérons-le ! La Commission électorale nationale indépendante (CENI) procède ce jour, 11 juin, à la publication des résultats provisoires des législatives du 29 mai. On saura les 163 députés provisoirement sinon ceni-quement élus des 473 candidats qui se sont présentés au vote. Après quoi, l’équipe d’Alarobia sous la houlette de Dama Andrianarisedo Retaf transmettra les dossiers à Ambohidahy pour étude finale auprès de la Haute Cour constitutionnelle (HCC) qui tranchera. En effet, l’équipe de Florent Rakotoarisoa aura 16 jours au plus pour statuer définitivement sur les noms de 163 députés membres de…

Retour au travail

Publié le dimanche, 09 juin 2024
Place aux choses sérieuses ! Les Palais de Tsimbazaza et d’Anosikely rouvrent leurs portes. Après la pause électorale, les travaux de la session ordinaire du Parlement reprennent. Les députés et les sénateurs rejoignent leur Palais respectif. A Tsimbazaza tout comme à Anosikely, les séances plénières précédées par les travaux de commission tentent de retrouver leur rythme.

Mois des réjouissances

Publié le mercredi, 05 juin 2024
Si le mois de mai est perçu traditionnellement comme « joli mois », dans la culture sous d’autres cieux, française notamment, le mois de juin est celui des fêtes, entre autres la « fête de la musique », à l’international, « fête de l’indépendance », à Madagasikara. Bref, le mois des réjouissances ! Mais aussi, soit dit en passant internationalement, c’est le « mois de l’eau » et le « mois de la langue maternelle ». Une tradition reconnue et fêtée dans plusieurs pays dont la Grande île, le mois de juin est conçu comme le « mois de la…

Offensive de l’Orient

Publié le mardi, 04 juin 2024
Madagasikara attire! Située au cœur des intérêts géostratégiques, des mouvements intercontinentaux, la Grande île suscite la convoitise politique et économique des grandes puissances sinon des puissances émergentes de l’Orient. A la croisée des chemins des grands circuits, Madagasikara concentre les attentions des pays en pleine croissance de l’Asie. Depuis la nuit des temps, la Grande île se trouve sur le passage de la Route de la soie, du circuit des épices, du pétrole et malheureusement la plaque tournante des trafics de la drogue, d’armes illicites dans l’océan Indien.En effet, la Chine, l’Inde, le Japon et la Corée du Sud, des…
Page 1 sur 231

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff