Editorial

Velirano dérange !

Publié le mardi, 25 janvier 2022
Les projets phares du Président Rajoelina perturbent. Dans la perspective de démarrage de gros chantiers promis par le candidat portant le dossard numéro 13 du MAPAR, certains acteurs politiques locaux, aux esprits obtus animés par l'obscurantisme, lèvent les boucliers. Sous d'autres cieux également, certains parlementaires de l'ancienne puissance coloniale montent au créneau et se permettent de remettre en cause un des projets-clés du régime. En effet, Velirano dérange ! On ne se prive pas par tous les moyens de le gêner et de lui jeter des bâtons dans les roues.

Et rebelote !

Publié le lundi, 24 janvier 2022
Décidément, personne n’est responsable dans ce beau pays ! On se lance la balle ! On se file la patate chaude ! On se rejette la responsabilité ! Et rebelote ! 20 décembre 2021, le bateau M/S Francia fait naufrage au large de Soanierana-Ivongo. Le bilan est lourd : 36 décès, 49 disparus et 45 rescapés (seulement) sans oublier les dégâts matériels. Un boutre destiné uniquement au transport de marchandises partait de Toamasina. Non seulement il est bourré à bloc, mais il y avait également à bord des passagers clandestins au nombre de 130. En somme, le bateau est totalement…

Transparence oblige !

Publié le dimanche, 23 janvier 2022
L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

Un front de trop !

Publié le vendredi, 21 janvier 2022
Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

Austérité oblige !

Publié le jeudi, 20 janvier 2022
Pour une fois dans les annales de l’histoire de la République, le Gouvernement serre les vannes. Les dépenses publiques font l’objet des mesures restrictives de deux à trois tours de vis. Les dépenses jugées non indispensables ou non prioritaires ont été purement et simplement supprimées de la comptabilité publique. Des décisions courageuses qu’il fallait mettre sur le compte du numéro Un du pays. Austérité oblige !Les festins et bombances du Nouvel an annulés ! Le maitre des céans supprime depuis janvier 2019 les cocktails à gogo et réceptions copieuses du Palais (d’Ambohitsorohitra ou d’Iavoloha) auxquels des milliers d’invités avaient été…

Au ras des pâquerettes !

Publié le mercredi, 19 janvier 2022
La déviance mène partout, conduit nulle part sauf sur le droit chemin ! Une certaine partie de la classe politique du pays notamment celle qui revendique l'honneur d'appartenir à l'Opposition s'enlise dans la démence intellectuelle. On dévie à cœur joie les débats. On crée de faux problèmes et on monte au créneau pour des polémiques stériles. Les vrais débats s'effacent et on s'éloigne des vraies solutions !
Page 1 sur 127

Fil infos

  • Aide aux sinistrés - Le Président incite les églises à l'hospitalité
  • Axe Antananarivo-Toamasina - La circulation rétablie !
  • Coupure sur la RN2 - Un pont « Bailey » pour rétablir la circulation
  • Ligne aérienne Réunion-Antananarivo - Le coût du billet fait grincer des dents
  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Velirano dérange !
    Les projets phares du Président Rajoelina perturbent. Dans la perspective de démarrage de gros chantiers promis par le candidat portant le dossard numéro 13 du MAPAR, certains acteurs politiques locaux, aux esprits obtus animés par l'obscurantisme, lèvent les boucliers. Sous d'autres cieux également, certains parlementaires de l'ancienne puissance coloniale montent au créneau et se permettent de remettre en cause un des projets-clés du régime. En effet, Velirano dérange ! On ne se prive pas par tous les moyens de le gêner et de lui jeter des bâtons dans les roues.

A bout portant

AutoDiff