Publié dans Culture

Hommage - « Etsy ho tadidiana » pour saluer la mémoire de Dadah Rabel

Publié le dimanche, 17 octobre 2021

Un bel et grand hommage va être rendu Dadah Rabel lors d’un concert événement intitulé "Etsy ho tadidiana".Un grand show qui verra défiler sur scène sept chanteurs de renom. Une journée spéciale pour tous les fans de Dadah Rabel. Celle-ci sera d’ailleurs riche en nostalgie et en souvenirs. Le samedi 6 novembre, le chanteur, décédé il y deux ans, sera mis à l'honneur.

En effet, un grand événement intitulé « Etsy ho tadidiana » lui sera dédié dans la salle du CCEsca Antanimena. De nombreux artistes ont décidé de se réunir pour saluer la mémoire de ce grand chanteur. Ainsi, Bodo, Mia, Steph Rambi, le crooner Rija Ramanantoanina, Vakamiarina ainsi que Bekoto et Dama du groupe Mahaleo seront présents pour reprendre les titres emblématiques de ce grand auteur-compositeur émérite. Ces artistes se produiront en solo, en duo ou en collégiale, et interprèteront tous les grands classiques de Dadah Rabel. Pour les fans et les nostalgiques, ce sera l’occasion d’entendre retentir durant plus de trois tours d’horloge ses plus grands tubes, que ce soit « Tsy misy ny doria », « Tsara tso-drano » ou « Manahy aho ».

Album posthume

Deux années se sont écoulées depuis son départ, mais Dadah reste encore dans les mémoires. Et pour continuer à faire vivre ses œuvres, le public aura la possibilité durant ce concert de découvrir le double album sur lequel l’artiste travaillait peu de temps avant sa disparition. Un double album posthume, composé de quinze titres tous aussi inédits qui seront interprétés pour la première fois sur scène. A noter que pour un billet acheté, on aura droit à ce double album en cadeau. Lors de ce concert en hommage à Dadah Rabel, de son vrai nom Andrianabela Rakotobe, quelques centaines de spectateurs assis sont attendus sur place. La billetterie est d'ores et déjà ouverte et les bénéfices seront versés à l’association Dadah R’Abel Legacy. Cette association, créée à la mémoire du chanteur, a pour objet de favoriser l’accessibilité aux soins et à l’éducation des personnes en grande difficulté à Madagascar.

Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff