Publié dans Culture

Concours de beauté - « Teen Beauty Fashion » recherche Miss et Mister

Publié le mercredi, 20 octobre 2021

Plus de soixante-dix candidats seront en lice pour le titre de « Miss et Mister TBF» ce dimanche. En jeu, les titres et deux places en finale. Coup de projecteur sur la beauté de la jeunesse. La quatrième édition du concours « Miss et Mister Teen Beauty Fashion » Madagascar débutera ce dimanche 24 octobre à 14 heures à L’IKM Antsahavola.

Un événement organisé par Agence de mannequinat et Model photo ainsi qu’organisation d’évènementiel Ykyre Agency. L’appel à candidatures a été lancé depuis le début du mois de septembre dernier et plusieurs jeunes passionnés issus de toutes les régions ont répondu à l’appel par le biais des réseaux sociaux, et à travers un casting très sélectif. Tous, enthousiastes par l’idée de devenir la plus belle ou le plus beau du concours « Teen Beauty Fashion » Madagascar. Pour cette première « prime » qui se tiendra dimanche, ils seront plus de 70 jeunes à concourir, âgés de 15 à 29 ans et mesurant de 1m70 (garçon) et 1m60 (fille). A l’issue de ce concours, Le jury évaluera leur démarche, le sourire, mais également la posture, la grâce et le charisme.

Valeurs

Durant toutes les étapes de la compétition, chaque candidate et candidat à Miss et Mister jeunesse doit savoir customiser une tenue avec les spécificités et spécialités de sa région ou de sa province. Il y aura également un test de culture générale. « Comme toutes les éditions précédentes, l’objectif du concours est de valoriser les beautés des différentes ethnies qui exprimées par des codes vestimentaires, de coiffage ou encore du maquillage. De s’imprégner au mieux des valeurs culturelles propres à sa région mais surtout de Madagascar », a expliqué un membre de l’organisateur. Sous de bons auspices, les objectifs affichés des programmateurs sont de sensibiliser la jeunesse au besoin de montrer ses ambitions et sa capacité à communiquer, à être participatif et parfaitement inclus dans le tissu social. A noter qu’après cette première « prime », il y aura cinq autres étapes avant la grande finale.

Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff