Publié dans Culture

« Best Island Artist MMA » - Six chanteurs malagasy en lice dans la compétition

Publié le mardi, 21 décembre 2021


Ouverture à l’international. Les artistes malagasy ne cessent de briller sur le plan international. Ainsi, comme il a été publié récemment sur la toile et les réseaux sociaux, six artistes, à savoir Ceasar, Denise, Shyn, Ljo, Tence Mena, ainsi qu’Oashna Tess - la fille du rappeur Shao Boana- sont nominés dans le concours intitulé « Mauritius Music Awards » (MMA 2021). Ils vont encore représenter notre pays pour un nouveau challenge musical. En effet, ils sont en compétition dans la catégorie « Best Island Artist Madagascar » qui se tiendra à l’île Maurice. Il s’agit d’un concours dédié aux artistes de l’océan Indien où les amateurs de musique pourront voter sur le site www.vote-mma.mu pour leur donner toutes les chances de gagner le prix, sachant que les votes sont déjà ouverts depuis la semaine dernière. Tous heureux d’être nominés, ces six artistes partagent les informations sur les réseaux-sociaux, en incitant notamment les fans à prendre part au vote. A noter que cette nomination permet à ces chanteurs malagasy d’obtenir davantage de notoriété par rapport aux autres artistes de l’océan Indien qui sont en phase de devenir célèbres actuellement.
Visibilité
Le concours « Mauritius Music Awards » a été créé l’année dernière. Pour le compte de sa deuxième édition, l’évènement va se tenir à l’île Mauirce. Et comme il est de coutume, ce concours va une fois de plus honorer et valoriser les artistes de l’océan Indien spécialisés dans le domaine musical. « Notre objectif est de valoriser et honorer les artistes mauriciens, mais aussi ceux de l’océan Indien, ce qui contribuent à faire évoluer en particulier l’industrie musicale à l’île Maurice, et celle de l’océan Indien en général. On vise également à promouvoir les artistes de chaque région et de créer une plateforme d’échange », expliquent les initiateurs du concours. A titre de rappel, le concours MMA met en compétition 24 catégories d’artistes. Outre les catégories prévues récompenser les artistes mauriciens, les MMA récompensent aussi les meilleurs artistes venus des cinq îles de la Région de l’océan Indien. Après Rodrigues, La Réunion et Seychelles, Mayotte et Madagascar ont été intégrés cette année. En plus des récompenses, les artistes peuvent compter sur une plus grande visibilité.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff