Publié dans Culture

Musique évangélique - Rija Rasolondraibe contraint d’annuler son seul concert 

Publié le mercredi, 22 décembre 2021

Décidemment, la Covid-19 gagne à nouveau du terrain. Alors que l’heure du déconfinement avait sonné il y a quelques mois, de nouvelles mesures ont été annoncées par le Président de la République et son Gouvernement. Effectivement, une autre vague de contaminations de ce virus mortel fait rage à Antananarivo ainsi que dans d’autres Régions de Madagascar. Depuis quelques jours, la situation s’est même aggravée, vu la hausse du nombre de nouveaux cas recensés la semaine dernière, surtout dans la Capitale. Et Malheureusement, pour le chanteur évangélique Rija Rasolondraibe, ce dernier en fait directement les frais. 

En effet, ce mercredi 29 décembre, son groupe devrait se produire sur la scène du Palais des Sports à Mahamasina. Sauf que voilà, en raison des mesures de restriction liées à la crise sanitaire, le concert a été annulé. « C’est dur pour moi et l’équipe de ne pas pouvoir louer le Seigneur avec vous le 29 décembre prochain au Palais des Sports comme il a été prévu dans l’agenda des spectacles ! Nous estimons que les mesures prises par le Gouvernement afin de couper la chaîne de transmission de ce virus doivent être acceptées pour pouvoir protéger la vie de tout un chacun. Il y a une grande épreuve que nous devons traverser (...) Mais cela n'empêche pas les anges de monter et de descendre pour vous voir car vous êtes une famille bénie choisie », a communiqué Rija Rasolondraibe sur sa page Facebook. Rappelons que le chanteur vit en Suisse. Ses fans devront donc encore patienter durant quelque temps avant de pouvoir louer Dieu Tout-Puissant avec lui.

SI.R

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff