Publié dans Culture

ADMC-CRAAM - La formation en montage de spectacle « voix et mouvement » se poursuit

Publié le mardi, 01 mars 2022


L’Association des médiateurs culturels au niveau du Centre de ressources des arts actuels de Madagascar (ADMC-CRAAM), sise à Ankatso, a lancé l’ouverture de l’inscription pour une résidence de formation en montage de spectacle « voix et mouvement », s’adressant à tous les danseurs de différents styles, aux slameurs ainsi qu’aux comédiens. Cette initiative a comme objectif  d’apprendre et de maîtriser le processus de création d'un spectacle de danse ou encore de théâtre avec la chorégraphe et metteuse en scène de renom, Jessica Henou. En effet, la résidence a ouvert ses portes depuis dimanche dernier. La formation se fait en 4 phases biens distinctes, notamment la préparation c’est-à-dire la recherche de connaissances, l’exploration de différentes pistes, l’incubation ou la combinaison et la synthétisation des  différents éléments, et enfin la vérification d’une réponse par rapport à une thématique ou une problématique initiale.
Acquis
Cette formation est une occasion pour les danseurs et comédiens qui participent à cette résidence d’acquérir la capacité d’élaborer un spectacle de danse et de théâtre à partir de différents processus de création. A l'issue de cette formation, les artistes participants acquerront la capacité à produire de nombreuses idées à partir d’un stimulus, ainsi que la capacité d’associer, combiner et synthétiser différents éléments au sein d’une œuvre. A noter que l’apprentissage des voix et mouvement, l’écriture textuelle et gestuelle, l’écriture du plateau et la dramaturgie sont les éléments de base de cette résidence. Cette formation entre toujours dans l’objectif de l’ADMC-CRAAM qui œuvre dans la structuration, la professionnalisation et la valorisation du secteur artistique malagasy, tout en offrant à ces artistes et acteurs culturels une visibilité accrue. La résidence se poursuivra jusqu’au vendredi 4 mars et se terminera par la restitution des artistes.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff