Publié dans Culture

Salon de la pâtisserie et de la boulangerie - « Kanela » va faire saliver les visiteurs

Publié le lundi, 13 juin 2022


Le grand rendez-vous des pâtissiers et boulangers. Pour la première fois dans la Grande île, un grand salon de la pâtisserie et de la boulangerie aura lieu. L’évènement sera organisé par les célèbres disciples D’escoffier Madagascar, à savoir le chef Lalaina Ravelomanana, Julien Loray, un chef français et enfin Zo Ranindrinarisoa. Cette première édition baptisée « Kanela » se tiendra du 17 au 19 juin au Novotel Alarobia. Un grand événement qui invite tout le monde à y faire un tour, car ce salon regroupera les professionnels du secteur pâtisserie-boulangerie dont les fournisseurs de matériels, matières premières, produits d’entretien, etc. Plus de 69 stands en intérieur et extérieur seront érigés à cette occasion. Les visiteurs vont découvrir la pâtisserie traditionnelle malagasy, ainsi que d’autres produits d’exception et leurs particularités. Chaque stand sera synonyme d’un voyage gustatif à la rencontre des passionnés qui feront partager au public leur savoir-faire.  Ainsi, durant ce salon, les visiteurs pourront participer à des séances de dégustation, assorties de démonstrations culinaires orchestrées par des chefs de renom du pays. Ce voyage gustatif permettra au public de plonger dans un univers de saveurs et de couleurs. Bref, un rendez-vous à ne pas manquer, que l’on soit juste gourmand ou fin gourmet. Selon les responsables, plus de 5.000 visiteurs sont attendus durant cet événement.
Championnat
Par ailleurs, le salon « Kanela » abritera également la grande finale du championnat de Madagascar de pâtisserie-boulangerie. Les finalistes issus de quatre différentes catégories (Indépendant, Professionnel Boulangerie, Professionnel Pâtisserie et Apprenti) démontreront aux yeux du grand public leur talent. A noter qu’ils ne sont plus que 12 candidats à être retenus dans cette finale après les épreuves éliminatoires qui se sont déroulées depuis le mois d’avril. Ce concours inédit sera sous le parrainage du ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Les principaux objectifs de ce championnat est de rassembler autour des mêmes causes tous les crèmes œuvrant dans ce secteur, à savoir la promotion et la valorisation des artisans pâtissiers-boulangers de la Grande île, la découverte de jeunes talents et surtout rassembler les acteurs économiques du secteur. « Kanela » veut également valoriser le savoir-faire malagasy en mettant l’accent sur les pâtisseries typiques du pays. A travers ce salon, les organisateurs entendent mettre en valeur un secteur qui non seulement donne des couleurs aux fêtes et célébrations, mais qui génère également un nombre croissant d’emplois. Ils prévoient également de réaliser un salon de la gastronomie pour l’année prochaine.
Sitraka Rakotobe


Fil infos

  • Grâce présidentielle - Remises de peine pour 11 316 détenus
  • Une jeune femme de 22 ans remporte un « trano mora » - « Je suis abasourdie »
  • Exportation de vanille - Des licences refusées pour non-rapatriement de devises
  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff