Publié dans Culture

Stade Barea à Mahamasina - Un « méga » concert évangélique pour la patrie

Publié le mardi, 14 juin 2022

Retour à la fête. La célébration de la fête de l'indépendance a été calme durant les deux années précédentes pour cause de Covid-19. Cette année, les autorités annoncent une organisation grandiose et exceptionnelle. En dehors du traditionnel défilé militaire et des traditionnels programmes d'activités culturelles et sportives, il y aura le grand concert évangélique dénommé « Antsam-piderana ho an'ny firenena » qui se tiendra ce dimanche 19 juin à partir de 14h au stade Barea à Mahamasina.

Une manifestation destinée à promouvoir la paix et la sérénité. Pour faire plaisir au grand public malagasy, les autorités ont invité une pléiade d'artistes pour chauffer le stade. A l'affiche du grand concert, Rija Rasolondraibe et Hillsong France viendront spécialement pour la fête, puisque ces deux groupes résident à l'étranger. De leur côté, les artistes de la Capitale promettent également un show digne de cette fête. Citons entre autres Pepe Shine, Henika, Jaws Band, Tanora Masina Itaosy, Pasteur Jocelyn, Pasteur Mahandry, Mirella, Eliandry, Harilanto, TDL, Stenny, Ariane, Fara Andriamamonjy, Vetson-kira, Joanah, ASCCAMAE, Chorale Seta Tafaray et la Chorale « Andrim-panjakana sy ny Ministera mihira ».

Réjouissance

Avant tout, la Fête nationale est aussi un moment de réjouissance. Ainsi, chaque Région de la Grande île aura sa part de festivité. Les autorités publiques prévoient d'organiser des activités festives et des animations couvrant tout le territoire. Les traditionnelles kermesses réalisées conjointement par les Forces de défense et de sécurité seront également de retour pour cette célébration du 62ème anniversaire de l'indépendance. Rappelons que le thème retenu pour la célébration est « L'amour de la patrie pour raviver la fierté nationale ». Bref, si certains tirent leur plaisir dans un show de danse ou un concert classique, d'autres se le procurent en assistant à un concert évangélique. C'est à ceux-là, en particulier et aux mélomanes en général que s'adresse cette affiche qui aura lieu le dimanche prochain à partir de 14 h au stade de Mahamasina. « Antsam-piderana ho an'ny firenena » sera certainement l'évènement phare de ce week-end. Une occasion pour les artistes et le public de venir partager ce moment qui promet d'être édifiant et porteur d'un grand réconfort spirituel.

Sitraka Rakotobe

 

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff