Publié dans Culture

Promotion de l’artisanat - Le Fonds Yavarhoussen signe un partenariat avec « Michelangelo Foundation »

Publié le mardi, 06 février 2024

Une bonne nouvelle pour les artisans malagasy. « Michelangelo Foundation for Creativity and Craftsmanship » et le Fonds Yarvarhoussen ont a signé un partenariat stratégique visant à promouvoir et soutenir l'artisanat d'excellence malagasy. « Michelangelo Foundation for Creativity and Craftsmanship » est une fondation suisse créée par Johann Ruppert afin de promouvoir l'excellence dans le domaine des métiers d'art, ainsi que de soutenir les artisans talentueux à travers le monde. Le guide Homo Faber, est l’initiative phare de ladite Fondation qui vise à célébrer et à mettre en lumière les métiers d'art exceptionnels. Ce guide est disponible sur Internet et via l’application dédiée « Homo Faber », disponible sur iOS et Android. 

Les principaux objectifs de « Michelangelo Foundation » et de son guide Homo Faber consistent à promouvoir l'excellence artisanale en identifiant, en honorant et en soutenant des artisans qui maîtrisent des techniques traditionnelles et produisent des œuvres de haute qualité. La Fondation soutient également la transmission des savoirs traditionnels, en encourageant les artisans à partager leurs compétences avec les générations futures et en veillant à la préservation des métiers d’art.  La principale fonction de ce guide international est de créer des opportunités puisque ce guide offre une plateforme mondiale aux artisans sélectionnés, en leur offrant une visibilité internationale, des opportunités de réseautage, ce qui contribue ainsi à leur succès commercial.

Lueur

Madagascar, grâce à ce partenariat, sera l’un des premiers pays d’Afrique à rejoindre ce guide prestigieux. C’est pourquoi le Fonds Yavarhoussen a décidé de signer un partenariat avec « Michelangelo Foundation » qui vise à accompagner le déploiement du guide Homo Faber sur le territoire malagasy. Concrètement, le Fonds Yavarhoussen va établir une pré-sélection des artisans, ateliers et manufactures qui rejoignent les ambitions d’excellence, de créativité, de préservation et transmission du savoir-faire afin de le soumettre aux équipes de la Fondation qui validera les candidats. Chaque artisan, atelier ou manufacturier sélectionné sera inclu dans le guide, accompagné d’une fiche complète décrivant le travail de l’atelier, ce qui permet de lui assurer une visibilité mondiale et de générer des commandes et collaborations. En tant qu’ambassadeur à Madagascar de « Michelangelo Foundation », le Fonds Yavarhoussen assure la responsabilité de la qualité et de l’excellence du choix des artisans qui rejoindront le guide. L’ambition est de publier dans ce guide une première liste pour cet hiver, notamment en juin prochain. Les artisans, ateliers et manufacturiers malagasy désireux de rejoindre ce guide sont invités à se faire connaître auprès des équipes du Fonds Yavarhoussen.

 

Si.R

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff