Publié dans Culture

Concert « Samy te » - Le groupe ’Zay continue d’imposer sa classe légendaire

Publié le dimanche, 07 juillet 2024

Un concert qui restera gravé dans la mémoire de tous ceux qui ont eu la chance d'y assister. Après 28 années de partage musical et trois ans sans le chanteur Nary, le groupe Zay continue à conquérir les mélomanes malagasy. Le temps d’un samedi soir, au parking extérieur du stade Barea Mahamasina, la magie de ’Zay a encore frappé lors du concert « Samy te ». C’est devant des mélomanes acquis à sa cause que la chanteuse Malala et ses musiciens ont foulé l’estrade à 19h 28 précises. Hystérie, souvenirs et émotions s’emparent sur les lieux lorsque le groupe entonne les premières notes du tube « Hatramin’izao » dont les paroles ont été repris en chœur par le public. D’ailleurs, dans des moments comme celui-ci, ce sont plutôt les spectateurs qui chantent à la place du ou des chanteurs. 

Le groupe ’Zay a fait vibrer la foule lors de ce concert exceptionnel qui a affiché complet. Pendant plus de deux tours d’horloge, Malala a enchaîné ses plus grands succès, des tubes indémodables ayant marqué plusieurs générations. De « Tsy miova », à « Nolalovanao », en passant par « Manahirana », elle a su enflammer le parking du stade et faire chanter tous les spectateurs. Les fans étaient aux anges de pouvoir écouter en « live » pour la première fois de cette année des chansons qui ont marqué leur vie et de partager ce moment unique avec Malala et ses musiciens. Le groupe a su créer une atmosphère magique et nostalgique, ce qui a permis au public de faire un voyage à travers le temps. Chaque chanson était accompagnée d'histoires et d'anecdotes qui ont renforcé le lien entre la chanteuse et son public. D’ailleurs,  cette artiste, visiblement émue par l'accueil chaleureux qui lui était réservé, n'a pas manqué de remercier les fans pour leur fidélité et leur soutien indéfectible. 

Ce concert à guichet fermé a une fois de plus prouvé que le groupe a su conquérir le cœur du public à travers ses tubes indémodables et sa présence sur scène. Une soirée époustouflante et mémorable dont les spectateurs se souviendront pour longtemps. C’était le deuxième grand show du groupe sans Nary.  Cependant, cette formation musicale, grâce au talent de ses membres - à savoir Malala Zafindrakoto (lead vocalist), Andriamihaingo Ramampiandra (guitare électrique), Mamy Rafaralahy (clavier), Miora Rabarisoa (batterie), Harty Andriambelo (guitare basse) et Tovohary Rakotoarimanana (guitare acoustique) - continue d’imposer sa classe légendaire et de garder sa notoriété. 

 

Si.R

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff