Publié dans Economie

Microcebus Johani - Une nouvelle espèce endémique de lémurien découverte à Madagascar

Publié le mardi, 28 juillet 2020

La 113ème espèce de lémurien de la Grande île. Après une dizaine d'années de dur labeur mais aussi de recherches, un groupe de scientifiques a découvert une nouvelle espèce de lémurien, le Microcebus Johani, qui se ne trouve aujourd'hui qu'à Madagascar. Fruit de la collaboration de plus de 27 scientifiques nationaux et internationaux, elle fait ainsi partie de la famille des Microcèbes, d'où le « Microcebus ». « Et en l'honneur de l'abnégation du Professeur Jonah Ratsimbazafy pour son courage et sa dévotion quant à la protection des lémuriens, à l'unanimité, les chercheurs ont décidé de faire porter son nom à cette nouvelle espèce de Microcèbe » a déclaré le Groupe d'étude et de Recherche sur les primates de Madagascar (GERP) sur son réseau social. Ainsi, anatomiquement, le Microcebus Johani fait partie des plus petits lémuriens au monde.

 

Il faut noter que depuis 2010, les scientifiques ont remarqué qu'il devait y avoir davantage d'espèces de microcèbes dans le pays. Ainsi, ils ont effectué des tests à partir d'échantillons de tissus pour déterminer leur ADN maternel mais aussi leur ADN nucléaire.

A l'issue de ces tests, deux nouvelles espèces ont déjà été découvertes vers 2013 par des chercheurs germano-malagasy à savoir le Microcebus Tanosi et le Microcebus Marohita. Aujourd'hui, le Microcebus Johani vient alors s'ajouter à la famille des Microcèbes. Dans tous les cas, à vue d'œil, chaque espèce a presque la même apparence. Mais les détails spécifiques de cette nouvelle espèce n'ont pas encore été dévoilés par les chercheurs.  

Cette nouvelle espèce montre que le pays regorge d'innombrables richesses, autant en matière de faune que de flore, encore ensevelies qui ne demandent qu'à être découvertes. Toutefois, pour ce faire, il est aussi essentiel de préserver leur habitat naturel, notamment les forêts. Madagascar ne possède en effet actuellement que seulement 10% de ses forêts originelles. Dernièrement, l'Union internationale de la conservation de la nature (UICN) a effectué une mise à jour de sa liste rouge. Et la disparition du tiers des espèces de lémuriens du pays est imminente. Le Microcèbe de Berthe, de la même famille que cette nouvelle espèce, est même en danger critique d'extinction. Cette nouvelle découverte est une grande nouvelle pour le pays, mais aussi pour le monde entier. Il faut donc en prendre bien soin pour que les générations futures puissent également en profiter.

Rova Randria

Fil infos

  • Commune urbaine d'Antananarivo - Naina Andriantsitohaina fonce sur l'assainissement
  • Crédibilité au sein de l'opinion publique - La dégringolade de l'Opposition
  • Célébration du 10 août - Occultée par la crise sanitaire
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Arrivée de la seconde livraison
  • Dérogation pour les Malagasy devant poursuivre leurs études à l’extérieur - Précisions supplémentaires du CCO
  • Rapatriement de 1 600 Malagasy - La procédure est enclenchée !
  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables
  • Covid-19 à Madagascar - 9.000 contaminés guéris en un mois
  • Site de la MBS à Anosipatrana - La CUA veut reprendre son bien
  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé

La Une

Editorial

  • Récupérer mais non … !
    La Commune urbaine d'Antananarivo (CUA) reprend son droit. Naina Andriantsitohaina, le nouveau magistrat, dûment élu, de la ville des Mille corrige les dérives du passé. Il redresse les torts infligés par certains élus indélicats aux dépens de sa circonscription et de ses habitants. Il est de son droit le plus absolu de récupérer le patrimoine de la Commune entre les mains des responsables ou des élus sans foi ni loi.

A bout portant

AutoDiff