Publié dans Economie

Conséquences du coronavirus sur la vie des ménages - Une mise à jour mensuelle des données statistiques

Publié le dimanche, 02 août 2020

Un outil d’aide à la décision. L’Institut national de la statistique (INSTAT) appuie le Gouvernement durant cette pandémie en réalisant une série d’enquêtes auprès des ménages pour compléter les informations requises en ce temps de crise.

Les informations recueillies aideront par la suite les autorités dans la mise en œuvre du plan national de réponse sociale et de relance économique. Une première vague a déjà été réalisée en juin dernier, durant laquelle l’INSTAT a mené une enquête auprès de 1 240 ménages répartis sur tout le territoire. La seconde vague a démarré la semaine dernière. Il faut noter que les enquêteurs ne descendent pas sur terrain mais remplissent les questionnaires à travers un appel téléphonique.
D’après l’Institut, cette enquête s’articule autour des différents thèmes portant sur le niveau de connaissance des ménages par rapport aux mesures à prendre pour réduire le risque de contamination du virus, ainsi que les comportements à adopter face à la pandémie mais aussi les canaux principaux tels que les accès aux services essentiels, la situation de l’emploi de la population et les sources de revenu. « L’objectif de l’enquête est de mesurer l’impact du coronavirus sur les conditions de vie des ménages à Madagascar. L’enquête à haute fréquence est conduite et renouvelée chaque mois jusqu’à la fin de l’année », note son communiqué officiel. Le rapport sera publié par la suite sur le site web de l’INSTAT. Il sera accessible au grand public.
Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff