Publié dans Economie

Filière « cacao » - Madagascar sur la route du meilleur producteur mondial

Publié le lundi, 28 décembre 2020

La qualité du chocolat de la Grande île n’est plus un mystère pour personne. Au cours des cinq dernières années, le chocolat ainsi que le cacao de Madagascar ont reçu des récompenses à maintes reprises. Cette année encore, les efforts déployés pour valoriser ces produits à travers la plantation MAVA du groupe Ramanandraibe, la plus grande concession de cacaoculture dans le pays, ont été une fois de plus reconnus par le prestigieux concours « Academy of Chocolate » (AOC).

Les chocolats « pur terroir » de la MAVA ont effectivement reçu cinq médailles dont trois médailles d’or et deux d’argent pour la catégorie « Tree to Bar ». Ces médailles viennent ainsi valoriser trois fermes de la plantation, à savoir celle d’Ambohimena, Ottange et Maliolio. « Certifiée bio par Ecocert, chaque ferme possède sa propre particularité. Malioloa produit par exemple du cacao de terroir tropical, notamment doté d’une certaine acidité, d’arômes de café, de caramel, de miel et de noix de coco ; alors que le cacao d’Ottange est légèrement acidulé avec des notes de fruits jaunes, du miel, des noix grillés et du cuir. Cette particularité apporte ce goût singulier aux chocolats de Madagascar. La MAVA s’est notamment fixée comme objectif de valoriser et de démontrer au monde entier, la richesse et la grande diversité aromatique de ses fèves de terroirs », ont déclaré les responsables sur leurs réseaux sociaux officiels. Ainsi, cette énième récompense ouvre la voie pour Madagascar afin de devenir le meilleur producteur de cacao fin du terroir au niveau mondial.

Les produits « Vita Malagasy » se sont particulièrement démarqués. Le grand jury du concours AOC a reçu près de 1 600 soumissions en provenance de plus de 45 pays. Les chocolats ont ensuite été soumis à des chocolatiers, des producteurs, des journalistes, des blogueurs, des rédacteurs culinaires mais aussi d’autres experts de l’industrie du chocolat. « Chaque produit a été jugé selon son apparence, la profondeur de son arôme et de sa saveur, ainsi que sa longueur et sa complexité pour déterminer les gagnants des médailles d’or, d’argent et de bronze dans chaque catégorie », détaillent les organisateurs du concours.

Organisé depuis 2005, l’« Academy of Chocolate » a surtout comme objectif de rechercher le cacao le plus fin du monde. Et la Grande île figure désormais sur le podium des meilleurs producteurs.

Rova Randria

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff