Publié dans Economie

Exportation de vanille - Fin de la campagne reportée

Publié le mercredi, 26 mai 2021


Du 15 septembre 2020 au 31 mai 2021. La campagne d’exportation au titre de l’année 2020-2021 s’achève dans quatre jours. Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA) Lantosoa Rakotomalala, a alors rapporté un bilan, hier à Anosy. Les chiffres ne cessent d’évoluer. Les statistiques reçues dimanche dernier font état de 2050 tonnes de vanille exportée. D’après le numéro un du département, les opérateurs possèdent encore en ce moment près de 300 tonnes de stock. Suite à la demande du Groupement des exportateurs de vanille à Madagascar (GEVM), l’échéance sera reportée en fin juin. « Les demandes de vanille haussent grâce à la réouverture du marché européen et celui américain notamment dans le domaine de la restauration. Même si les opérateurs enregistrent un stock de 300 tonnes, ils continuent de recevoir des commandes. La quantité s’élève entre 150 à 175 tonnes. Suite à ce constat, le Conseil du Gouvernement a adopté le prolongement de la fin de la campagne au 30 juin au lieu de la fin de ce mois de mai. On espère que le stock final sera réduit à environ 150 tonnes au maximum », annonce Lantosoa Rakotomalala. Comme le prix de référence l’indique, la tonne se négocie à 250 dollars.
Les gousses de vanille restent les plus prisées. Elles sont exportées à 90% par les opérateurs dans la catégorie ‘‘industrielle’’. « Nous avons exigé comme critère d’obtention d’agrément d’exportation l’expérience dans le métier. On peut citer entre autres la possession d’infrastructure aux normes, connaissance du marché. C’est une étape primordiale dans la pérennisation de la filière et l’amélioration de la qualité des produits », poursuit la ministre.
Etant donné que la campagne de collecte de la vanille verte a commencé la semaine dernière, le prix de référence est maintenu à 75 000 ariary. Le prix des vanilles préparées durant la campagne 2021-2022 sera bientôt porté à la connaissance du grand public. Le ministère s’attaque actuellement à la réorganisation du Conseil national de la vanille (CNV). Dorénavant, les gouverneurs, les sénateurs et les députés intègrent cette association d’utilité publique.
Solange Heriniaina

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff