Publié dans Economie

Crédit vert - 6 millions d’euros pour financer des projets d’énergies renouvelables

Publié le lundi, 27 septembre 2021

Quelques mois après le lancement officiel à Madagascar de la ligne de crédit SUNREF, label « finance verte » de l’Agence française de développement, le projet « Moringa Wave » devient le premier bénéficiaire de cette initiative particulièrement impliquée dans l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD). Ce projet a été sélectionné grâce à sa pertinence.

Spécialisé dans la production, la distribution et l’utilisation de moringa oleifera, plus connu à Madagascar sous le nom d’« Ananambo » et de ses dérivés, Moringa Wave a choisi de s’engager dans un investissement éco-responsable. Il s’agit de l’acquisition de machines répondant aux meilleures normes environnementales, ce qui réduira considérablement sa consommation d’énergie, tout en améliorant la qualité de ses produits et les conditions de travail de ses partenaires agriculteurs, en leur permettant de générer davantage de revenus. « Fruit d’une profonde connaissance du contexte local et d’une sensibilité aux problématiques du développement durable à Madagascar, le projet "Moringa Wave" va contribuer à créer plusieurs impacts environnementaux et sociaux positifs, favorisant la biodiversité locale et les filières qui évoluent autour de nos activités qui créent déjà 205 emplois directs », explique Franco Emilio Risso, directeur général et fondateur de Moringa Wave.

Par ailleurs, les activités de l’entreprise apportent un appui dans le cadre de la lutte contre l'érosion des sols, avec notamment un reboisement sur un terrain de 20 Ha, représentant près de 1,6 millions de pieds de plantes nouvelles. Il faut rappeler qu’à Madagascar, le financement de la croissance verte représente un défi majeur auquel l’Agence française de développement (AFD) apporte sa contribution, en partenariat avec des banques, et avec le soutien financier de l’Union européenne (UE) et l’assistance technique confiée à Solidis, elle-même appuyée par le groupement BURGEAP-IED-GRET.

A travers la ligne de crédit SUNREF, l’AFD accorde à MCB Madagascar, première institution financière partenaire, un montant total minimal de 6 millions d’euros pour le financement de projets d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et de protection environnementale. Le but de cette démarche étant d’initier le développement d’un marché de crédits verts à destination des petites et moyennes entreprises ainsi que des particuliers à Madagascar. Ce soutien en faveur des projets éco-responsables est accompagné d’une assistance technique gratuite pour les entreprises et les banques partenaires, et ce, tout au long des 3 années que dure le programme.

Hary Rakoto

Fil infos

  • Nécrologie - Le Père Sylvain Urfer décède en France à l’âge de 80 ans
  • La Vérité de la semaine
  • Lutte contre la Covid-19 - Les mesures prises par Madagascar font école
  • Projets de développement - Le Président sollicite le soutien et l'expertise allemande
  • Le Gouvernement Ntsay face aux députés - Les sujets socio-économiques au menu !
  • Approvisionnement en eau à Antananarivo  - La qualité et la distribution reviendraient à la normale
  • Destruction de forêt - Six individus déférés à Moramanga
  • Hausse des cas de Covid-19 - Des gouverneurs bousculent les mauvaises habitudes
  • Restrictions mondiales liées à la Covid-19 - L’assistante d’Antonio Guterres annule sa mission à Madagascar
  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La CENI opérationnelle !
    Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne, l’ancienne Instance d’Alarobia chargée d’organiser les élections à Madagasikara avait dû se débattre durement pour esquiver les boulets rouges de certains acteurs politiques. Me Rakotomanana dut user de son talent d’Avocat pour plaider la cause de ses anciens confrères. Il fallait défendre à tout prix l’intégrité et la crédibilité de…

A bout portant

AutoDiff