Publié dans Economie

Evènement - Jour J pour la foire internationale de l’agriculture

Publié le mercredi, 21 septembre 2022


Aux aguets. Des paysans aux capitaines d’industrie, ils sont plusieurs centaines de professionnels à être dans les starting-blocks, aujourd’hui. Et ce, pour accueillir les visiteurs de la quatrième édition de la foire internationale de l’Agriculture qui se tient au Forello Expo Tanjombato. Des visiteurs qui auront l’occasion de découvrir les filières qui ont le vent en poupe, outre la vente-exposition de produits agricoles faisant la spécificité de chaque région de l’île. Pour cette édition, les opérateurs et acteurs venant de tout horizon et de tout secteur ont afflué pour participer à cet événement, théâtre de nombreuses innovations susceptibles de pouvoir améliorer le niveau de production agricole. « Il semblerait que les messages tant présidentiels qu’au niveau des différentes structures ponctuant la filière agricole et rassemblant l’agriculture, l’élevage et la pêche ont été entendus. Ce qui provoque un véritable « raz-de-marée » dans l’inscription des organisations paysannes venant des quatre coins du pays. Ces organisations se sont alors mises en ordre de marche pour rejoindre la FIA et faire valoir leurs atouts respectifs », avance Nicolas Martin, directeur général de l’agence Première ligne. D’un autre côté, un pool d’industriels se sont aussi distingués afin de mettre en application les nouvelles orientations initiées par le Président de la République. En effet, pouvant être assimilée à de véritable Etats généraux de l’agriculture à Madagascar, la FIA ou Foire Internationale de l’Agriculture – Agribusiness, Agroalimentaire – peut constituer la première plateforme holistique sur la filière agricole jamais réalisée à Madagascar.
Fédérateur
En réussissant à mobiliser les organisations paysannes des quatre coins de la Grande île, en parvenant à intéresser tous les différents intervenants ponctuant l’ensemble de la chaîne opératoire de l’Agriculture, cet évènement va sans conteste être le marqueur d’une volonté nationale de fabriquer de la croissance verte pour le plus grand bénéfice de la population et du développement de Madagascar. A cet effet, des conférences thématiques et des rencontres B to B y seront également organisées dans le but de faciliter le réseautage entre les organisations paysannes et les opérateurs de marché. Ainsi, ayant mobilisé l’ensemble des partenaires techniques et financiers agricoles, la FIA sera d’une dimension inédite à ce jour et va être, d’une part, le reflet du quotidien de 85% de la population malagasy et, d’autre part, le marqueur pour un développement économique et agronomique efficient à Madagascar. Quoi qu’il en soit, la motivation manifestée par plusieurs groupes agroalimentaires mondiaux pour développer leur activité dans la Grande île, le réveil constaté aux quatre coins du pays du paysannat malagasy, voir la prise de conscience des jeunes malagasy du rôle majeur que va prendre le secteur de l’agriculture dans les mois et années à venir vont faire de cet événement le point focal de l’attention du plus grand nombre. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le thème de FIA se focalisera sur « L’agri-business pour l’autosuffisance alimentaire ». L’idée étant de faire émerger de nouveaux investissements en agribusiness et contribuer à assurer la disponibilité des denrées alimentaires, la création d’emplois directs et la création des dynamiques à impact économique, social et environnemental pour le peuple malagasy.



Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff